C1 (J2) : Pas encore guéri, le PSG s'est au moins évité une belle frayeur

le
0
C1 (J2) : Pas encore guéri, le PSG s'est au moins évité une belle frayeur
C1 (J2) : Pas encore guéri, le PSG s'est au moins évité une belle frayeur

Mené et longtemps en difficulté sur la pelouse des modestes Bulgares de Ludogorets, le PSG a su se faire violence pour hausser son niveau de jeu et l'emporter logiquement, avec un doublé d'Edinson Cavani. Sans se montré guéri, le club de la Capitale a fait le boulot et prend la tête dans le Groupe A.

Le debrief

Ce PSG-là aime se faire peur. Comme face à Monaco et Toulouse en championnat, les hommes d’Unai Emery ont décidé de débuter leur rencontre contre le Ludogorets Razgrad avec un handicap. Un handicap survenu sur un coup-franc brossé de Natanael au quart d’heure de jeu. Au regard des précédents parisiens cette saison, il y avait alors de quoi être inquiet, tant la capacité de réaction du club de la Capitale s’est encore montrée proche du néant pendant trente minutes. Heureusement, juste avant de rentrer aux vestiaires, Blaise Matuidi a profité d’une grossière erreur d’alignement de la défense bulgare pour effacer l’ardoise. Libérés par ce but salvateur, les Parisiens sont alors revenus sur la pelouse avec de meilleures intentions. Plus précis dans leurs transmissions, moins bougés dans les duels et surtout plus mobiles offensivement à l’instar d’Edinson Cavani et Angel Di Maria, les troupes d’Unai Emery ont matérialisé la nette supériorité qui était la leur sur le papier avant le coup d’envoi. Une bévue de Serge Aurier, vite rattrapée par un très bon Alphonse Areola, a servi d’ultime rappel à cette équipe parisienne loin d’être guérie. Mais pour la première fois cette saison, les Parisiens ont su se faire violence pour inverser la vapeur dans une rencontre mal engagée. Voilà ce qu’on retiendra de ce lointain déplacement qui semblait parti pour prendre des allures de voyage en enfer…

Le film du match

5eme minute Lucas ne parvient pas à maîtriser le bon ballon de Thiago Motta, mais la mauvaise relance de la défense bulgare profite à Cavani, qui tente sa chance en roulant des seize mètres. Ca frôle la lucarne de Stoyanov. 15eme minute (1-0) But de Ludogorets ! Natanael ouvre le score sur coup-franc ! Légèrement exentré sur la droite à l’entrée de la surface, le défenseur de Ludogorets enroule sa frappe du pied gauche et profite d’un mur parisien qui se disloque entre Cavani et Matuidi pour tromper Areola. 29eme minute De loin, Lucas prend sa chance du droit. Son tir est dangereux mais vient mourir juste à côté du poteau de Stoyanov. 38eme minute Lucas envoie un petit centre depuis la droite de la surface. Au point de penalty, Cavani s’apprête à reprendre de la tête mais est balancé par Moti. L’arbitre ne bronche pourtant pas ! 40eme minute (1-1) But du PSG ! A 25 mètres, plein axe, Verratti a tout le loisir de glisser le ballon à Matuidi en position d’attaquant dans la surface. Profitant du mauvais alignement des défenseurs adverses, le milieu tricolore se présente face à Stoyanov qu’il trompe en ouvrant son pied gauche. 49eme minute Servi par Verratti à l’entrée de la surface, Di Maria parvient à se retourner et à enchaîner la frappe avec une belle vitesse d’exécution. Mais l’Argentin n’est pas récompensé et sa tentative manque le cadre de peu. 56eme minute (1-2) But du PSG ! D’un coup-franc brossé, Di Maria trouve la tête de Cavani qui s’était bien dégagé de la défense adverse. Dans une position qu’il affectionne, l’Uruguayen trompe Stoyanov, pas très bien placé sur sa ligne de but. 59eme minute Penalty pour Ludogorets ! Enorme erreur de relance d’Aurier, qui rend un ballon de la tête aux Bulgares. Thiago Motta est obligé de faire faute dans la surface. Moti se présente face à Areola mais le gardien parisien repousse la tentative du défenseur ! 60eme minute (1-3) But du PSG ! Dans la foulée du penalty arrêté par Areola, Lucas déborde sur le côté droit. Le centre du Brésilien en retrait trouve Cavani, qui trompe le gardien adverse d’une frappe un peu lobée. Le break est fait ! 67eme minute Lancé sur l’aile gauche, Cavani offre un caviar à Matuidi, seul devant le gardien. Mais le Français se précipite dans son geste et envoie son tir du gauche à côté du but bulgare.

Tops et flops

TOP 3 Une première période catastrophique, à l’image du reste de son équipe, et un deuxième acte conforme au statut d’attaquant de top niveau d'Edinson CAVANI. Impliqué sur l’ouverture du score adverse en disloquant le mur parisien sur le coup-franc de Natanael, l’Uruguayen s’est repris au retour des vestiaires en inscrivant deux buts typiques de son registre, avec une science du déplacement très juste. Pas aidé par sa défense sur le coup-franc transformé par Natanael, Alphonse AREOLA a évité une sacré frayeur au PSG à l’heure de jeu. En repoussant le penalty de Moti, le gardien parisien a permis aux siens de rester devant au score. Sans doute le tournant du match, Cavani marquant le troisième but du club de la Capitale dans la foulée. Courtisé par la Lazio Rome cet été, Jonathan CAFU a bien fait de rester en Bulgarie. Buteur contre le FC Bâle il y a quinze jours, le Brésilien a encore été très bon contre le PSG. Vif et puissant dans les duels, l’attaquant de Ludogorets a mis en difficulté comme rarement la charnière parisienne. FLOP 3 Sous ses faux airs de Kamil Glik, Cosmin MOTI a été le héros malheureux de Ludogorets ce mercredi soir. En manquant son penalty à l’heure de jeu, il a empêché son équipe de relancer le match. Sans compter ses fréquentes fautes dans la surface, jamais sanctionnées par l’arbitre de la rencontre. Serge AURIER a agacé tous les supporters parisiens en donnant une opportunité en or aux Bulgares de se relancer dans ce match. Alors que le club de la Capitale venait de prendre l’avantage 2-1, l’Ivoirien a complètement manqué son renvoi de la tête en défense, offrant un ballon plein axe à ses adversaires. Une action qui s’est conclue sur un penalty heureusement raté par Moti. Pour le reste, l’activité de l’ancien Toulousain dans son couloir a été très limitée. A 34 ans, Thiago MOTTA est un joueur élégant et très juste techniquement quand il joue dans un fauteuil. Ce qui fut le cas 90% du temps ce mercredi soir à Sofia. Pour preuve les quelque 140 ballons touchés par le milieu de terrain italien, avec un pourcentage de passes réussies proche de la perfection. Mais outre son penalty concédé, à chaque fois que les Bulgares ont accéléré ou ont cherché le duel, la lenteur de l’ancien Intériste a été inquiétante, tout comme son incapacité à donner de l’allant aux Parisiens quand ils étaient menés. Dans les gros matchs, il faudra réfléchir à sa titularisation…

Monsieur l’arbitre au rapport

M.Kralovec n’a pas toujours été très inspiré ce mercredi soir. En première période, l’arbitre aurait dû siffler penalty pour une charge de Moti sur Cavani. Avant la pause, une grosse faute de l’Uruguayen, qui a écrasé la cheville d’un adversaire, aurait mérité au moins un carton jaune. En revanche, le penalty accordé aux Bulgares à l’heure de jeu est logique.

La feuille de match

C1 (2eme journée) / LUDOGORETS – PSG : 1-3

Stadion Vasil Levski (28 000 spectateurs environ) Temps clair - Pelouse en bon état Arbitre : M.Kralovec (4) Buts : Natanael (15eme) pour Ludogorets – Matuidi (40eme) et Cavani (56eme et 60eme) pour le PSG Avertissements : Dyakov (44eme), Natanael (50eme) et Cafu (56eme) pour Ludogorets – Matuidi (57eme) et Thiago Motta (58eme) pour le PSG Expulsion : Aucune Ludogorets Stoyanov (4) – Minev (5), Moti (3), Palomino (4), Natanael (5) - Misidjan (4) puis Lukoki (74eme), Dyakov (cap) (6), Anicet (5), Wanderson (5) puis Keserü (88eme) - Marcelino (4) – J.Cafu (6) N'ont pas participé : Morjan (g), Sasha, Campanharo, Quixada, Plastun Entraîneur : G.Dermendzhiev PSG Areola (7) – Aurier (3), Marquinhos (4), Thiago Silva (4), Maxwell (5) – Verratti (5) puis Krychowiak (80eme), Thiago Motta (4), Matuidi (6) - Lucas (4), Cavani (6) puis Augustin (90eme), Di Maria (4) puis Ikoné (88eme) N'ont pas participé : Trapp (g), Kurzawa, Meunier, Pastore Entraîneur : U.Emery
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant