C1 (J1) : Monaco réussit le coup parfait d'entrée contre Tottenham

le , mis à jour à 22:57
0
C1 (J1) : Monaco réussit le coup parfait d'entrée contre Tottenham
C1 (J1) : Monaco réussit le coup parfait d'entrée contre Tottenham

Insolent de réalisme et bien aidé par l’apathie de Tottenham en première période, Monaco a idéalement débuté sa campagne de Ligue des Champions par un succès chez les Spurs (1-2). Une victoire qui confirme l’excellent début de saison de l’ASM.

Le debrief

L’AS Monaco se sent décidément comme chez elle à Londres quand elle y vient en Ligue des Champions. Elle y avait surpris Arsenal en huitième de finale aller en février 2015 (1-3), elle y a signé un autre gros coup mercredi en dominant Tottenham à Wembley pour entrer idéalement dans le groupe E (1-2). Une performance majuscule pour les hommes de Leonardo Jardim, fidèles à eux-mêmes pour décrocher cette probante victoire. Comme souvent dans les grands rendez-vous, ils ont d’abord fait preuve d’un réalisme à toute épreuve. Ils ont marqué sur leurs deux premiers tirs du match pour faire le break au bout d’une première demi-heure par ailleurs bien maîtrisée, en dépit d’un trou d’air sur le côté gauche de la défense en début de rencontre. Il faut dire que Tottenham semblait perdu en dehors de son White Hart Lane en travaux et n’arrivait absolument pas à mettre du rythme pour déséquilibrer le bloc monégasque. C’est au moment où c’était le plus inattendu que les Spurs ont relancé le suspense, sur un coup de pied arrêté qui était alors leur seule arme juste avant la mi-temps. Ce but a eu pour effet de les booster et ils ont attaque la seconde période pied au plancher. Les Monégasques ont souffert le martyr pendant vingt-cinq minutes, étant incapables d’enchaîner trois passes et de sortir de leur camp. Mais ils ont fait le dos rond sans concéder d’occasions franches aux Londoniens et ont mieux géré leur avantage une fois leur temps faible passé. Dans son style qui lui avait permis de se frayer un chemin jusqu’en quarts de finale de la Ligue des Champions il y a dix-huit mois, l’ASM a étiré sa série d’invincibilité à huit matchs toutes compétitions confondues, avec des succès références à Villarreal (1-2), contre le PSG (3-1) ou devant Tottenham ce mercredi. Ça ne peut pas être dû au hasard, et ça confirme que ce Monaco-là a tous les arguments pour rêver. En L1 comme en C1.

Le film du match

9eme minute En une touche de balle, Eriksen décale Kane sur le côté droit. L’attaquant de Tottenham tente de retrouver son coéquipier et adresse un centre fuyant dans la surface. Raggi manque son dégagement, ce qui profite à Son. Le Sud-Coréen bat Subasic du droit, mais Raggi revient sur sa ligne pour sauver son camp. 15eme minute (0-1) Au depart de l’action, B.Silva perd le ballon, mais le récupère dans la foulée avec un excellent pressing de Fabinho. Le milieu portugais de l’ASM provoque la défense de Tottenham, fixe Vertonghen avant de repiquer dans l’axe et d’envoyer un tir du gauche imparable dans le petit filet de Lloris. 17eme minute Eriksen hérite du ballon dos au but suite à une touche de Walker. L’international danois temporise avant de trouver à l’entrée de la surface Lamela, qui enroule sa frappe du gauche et contraint de Subasic à se coucher sur sa droite pour éloigner le danger. 31eme minute (0-2) Touche offensive pour Monaco sur la gauche. D.Sidibé sert B.Silva, qui retrouve tranquillement son latéral d’une talonnade. Pas attaqué, le néo-international français a tout loisir de centrer dans la surface, où Lemar gêne Vertonghen et B.Davies. L’ancien Caennais récupère le ballon dans un deuxième temps et envoie un tir puissant de près dans la lucarne de Lloris. 36eme minute Coup-franc en faveur de Monaco pour une faute de Kane sur Fabinho. Moutinho s’en charge pour déposer le ballon au point de penalty, où Glik tente une reprise de la tête renversée. Ça passe juste à côte du but de Lloris, qui était sur la trajectoire. 45eme minute (1-2) Corner pour Tottenham sur la droite. Lamela ajuste son centre, coupé au premier poteau par Alderweireld, passé devant Glik avec l’aide de l’écran d’un de ses coéquipiers. Le défenseur belge place une tête puissante dans la lucarne, où Lemar, placé au premier poteau, ne peut intervenir. 48eme minute Suite à une récupération haute de Dier et un relais de Lamela, Alli hérite du ballon à vingt-cinq mètres des buts de Subasic. Il l’emmène de la poitrine et enchaîne sur une volée du droit. Le gardien monégasque s’envole pour dévier ce tir lobé en corner avec la main opposée. 79eme minute Janssen part sur le côté droit et défie Jemerson en un-contre-un. Le Néerlandais semble battu par le jeu de corps du défenseur brésilien, mais il récupère le ballon au prix d’une petite faute. Il sert ensuite en retrait Kane, dont le tir au point de penalty file directement dans les gants de Subasic.

Tops et flops

TOP 3 Autant B.SILVA n’avait pas pesé sur le premier quart d’heure, autant son chef d’œuvre pour ouvrir le score l’a mis dans un état de confiance totale. Il a éclaboussé la première période de son talent, jusqu’à être impliqué sur le deuxième but de son équipe. Même quand son équipe a perdu le contrôle après la pause, ses appels et sa justesse technique ont fait un bien fou. A ce niveau-là, il est indispensable. Comme le milieu portugais, FABINHO a moins plongé que les autres dans le temps faible prolongé de l’ASM pendant la deuxième acte. Son travail de pressing et de harcèlement de l’adversaire ont mis ses coéquipiers dans le bon sens, comme sur l’ouverture du score. Son calme en toutes circonstances s’est aussi révélé précieux pour ne jamais paniquer au milieu de terrain. Par son entrée en jeu à la pause, M.DEMBELE a métamorphosé le visage de Tottenham. Il a permis aux Spurs de défendre une dizaine de mètres plus haut et de s’installer dans le camp monégasque pendant une grande partie de la deuxième période. Il a parfaitement endossé son rôle d’organisateur du jeu dans une position reculée, pour déclencher le pressing comme pour adresser les premières relances. FLOP 3 Pris de vitesse par B.Silva sur le premier but monégasque, pas suffisamment tranchant dans son intervention aérienne sur le deuxième : VERTONGHEN est passé à côté de son sujet. Peu aidé par un Alderweireld lui aussi en difficulté jusqu’à son coup de tête gagnant en fin de première période, l’ancien de l’Ajax Amsterdam a envoyé des signaux inquiétants. Si Tottenham est parvenu à trouver des solutions sur son côté offensif droit, ce fut beaucoup moins vrai à l’opposé, où SON devait être le principal animateur. Mais l’international sud-coréen s’est fait beaucoup trop discret et a vendangé une énorme opportunité d’ouvrir le score, en n’étant pas suffisamment tueur dans la surface adverse. C’est en toute logique qu’il est sorti à la pause. FALCAO a montré du mieux dans son jeu. De retour de blessure, l’attaquant colombien a rassuré sur sa condition physique et sur sa faculté à faire des différences balle au pied pendant la première demi-heure. Mais il s’est effacé au fil des minutes et a sérieusement peiné en seconde période. Il était temps que Germain entre en jeu, à la 81eme minute, pour redonner un point d’appui à des Monégasques qui en avaient bien besoin.

Monsieur l’arbitre au rapport

Dans un match relativement facile à arbitrer, avec seulement quatre fautes sifflées en première période (toutes contre Tottenham), Gianluca Rocchi n’en a pas rajouté. Il a bien maîtrisé son sujet, hormis un avertissement qui n’avait pas lieu d’être pour Fabinho dans le second acte.

La feuille de match

C1 (1ere journée / Groupe E) / TOTTENHAM - MONACO : 1-2

Wembley (85 011 spectateurs) Temps frais - Pelouse bonne Arbitre : M.Rocchi (Italie, 6) Buts : Alderweireld (45eme) pour Tottenham - B.Silva (15eme) et Lemar (31eme) pour Monaco Avertissements : Kane (35eme) pour Tottenham - Glik (50eme) et Fabinho (55eme) pour Monaco Expulsion : Aucune Tottenham Lloris (cap) (5) - Walker (6), Alderweireld (5), Vertonghen (4), B.Davies (5) - Dier (5) puis M.Sissoko (81eme), Alli (6) - Son (4) puis M.Dembélé (46eme, 6), Eriksen (5), Lamela (5) - Kane (5) puis Janssen (71eme) N'ont pas participé : Vorm (g), Wanyama, Trippier, Carter-Vickers Entraîneur : M.Pochettino Monaco Subasic (6) - Raggi (5), Glik (6), Jemerson (6), D.Sidibé (6) - Fabinho (8), T.Bakayoko (5) - Dirar (cap) (non noté) puis Lemar (5eme - 6), B.Silva (7), Moutinho (5) - Falcao (5) puis Germain (81eme) N'ont pas participé : De Sanctis (g), Ad.Traoré, Jean, Ab.Diallo, Al.Touré Entraîneur : L.Jardim
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant