C1 (J1) : Lyon a retrouvé son milieu de terrain contre Zagreb

le
0
C1 (J1) : Lyon a retrouvé son milieu de terrain contre Zagreb
C1 (J1) : Lyon a retrouvé son milieu de terrain contre Zagreb

Tranquille vainqueur du Dinamo Zagreb (3-0), Lyon s’est relancé après deux défaites en championnat. Très bon, son milieu de terrain n’y est pas étranger.

DE NOTRE CORRESPONDANT A LYON  Jordan Ferri dans les bras d'un Corentin Tolisso congratulé par Sergi Darder. C’est une image qui illustre parfaitement la soirée européenne de l’OL. Face au Dinamo Zagreb, Lyon s’est rassuré dans le jeu avec un milieu de terrain retrouvé. Dans une animation nouvelle en 5-4-1, le losange lyonnais a fait son retour. Avec Maxime Gonalons en sentinelle, Jordan Ferri et Sergi Darder en relayeur, et Corentin Tolisso dans un rôle inhabituel de meneur de jeu, Bruno Genesio semble avoir trouvé l’équilibre. Travaillé seulement quelques jours avant la rencontre, ce système a semblé rassurer non seulement l’arrière-garde lyonnaise mais aussi tout le collectif. Et ce n’est pas le marquage individuel de Coric sur Gonalons qui a empêché la première relance. Bien plus agressifs, les milieux lyonnais ont harcelé des Croates vite dépassés techniquement. Après une première alerte (centre de Rafael repris par Cornet), l’OL a trouvé la faille. A la suite d’un superbe mouvement collectif initié par Ferri, Rafael a centré pour Tolisso qui a catapulté de la tête le ballon dans les filets de Semper (13eme, 1-0). Son premier but en Coupe d’Europe. Et ce n’est pas la sortie de Maxime Gonalons sur blessure qui aura changé grand-chose (remplacé par un très intéressant Lucas Tousart pour sa première apparition en Ligue des Champions).

Le retour du 4-4-2 en losange pour Lyon ?

Avec les deux latéraux positionnés assez haut, l’OL a étiré le bloc du Dinamo, se créant quelques occasions dangereuses (36eme et 45eme). Au départ des actions, souvent, Sergi Darder. L’Espagnol a servi de rampe de lancement pour alimenter les offensives lyonnaises, bien relayé par Jordan Ferri et Corentin Tolisso. Très proches dans la vie de tous les jours, les deux jeunes joueurs lyonnais ont permis à l’OL de faire le break. Toujours juste et bagarreur, Ferri, capitaine après la sortie de Gonalons, a d’abord marqué un vrai but d’attaquant bien lancé par Cornet au retour des vestiaires (47eme, 2-0). Puis, c’est Corentin Tolisso qui a délivré un caviar pour le jeune attaquant des Espoirs (57eme, 3-0). Derrière, l’OL a bien géré son avantage. L’entraîneur rhodanien a même pu faire souffler Tolisso, ovationné par le Parc OL. Même si tout n’a pas été parfait (deux barres du Dinamo à 3-0) face à un adversaire plus faible, Lyon a retrouvé des couleurs. Et la performance du milieu de terrain lyonnais pourrait bien faire réfléchir Bruno Genesio pour la suite de la saison. Quand Alexandre Lacazette et Nabil Fekir seront revenus, pourquoi ne pas réinstaller le 4-4-2 en losange ? La question mérite d’être posée… A voir aussi :  >>> Le résumé de Lyon - Dinamo Zagreb >>> Toute l'actu de la Ligue des Champions 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant