C?ur : risques et bénéfices de l'aspirine

le
0
Une nouvelle étude analyse les risques hémorragiques de l'acide acétylsalicylique en prévention des risques cardiaques.

Il y a plus de vingt ans que les effets bénéfiques de l'aspirine pour prévenir les accidents cardio-vasculaires ont été découverts. Du fait de son effet antiagrégant plaquettaire, l'acide acétylsalicylique rend le sang plus fluide, réduisant le risque d'obturation artérielle et donc d'infarctus et d'accident vasculaire cérébral (AVC). Des données récentes révèlent aussi un impact favorable dans la prévention d'un certain nombre de cancers.

Faut-il pour autant prescrire de l'aspirine à toute la population à partir de 50 ans? Surtout pas. Les risques de saignement liés à ce médicament sont connus, mais viennent d'être précisés avec la publication, ce mardi 5 juin, d'une des plus grandes études sur cette question dans le Journal de l'Association médicale américaine (Jama).

Prévention secondaire

«Aujourd'hui, la prescription d'aspirine en cardiologie ne s'entend que dans le cadre de la prévention secondaire, c'est-à-dire chez des personnes présentant plusieu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant