C.Gourcuff n'a jamais voulu offenser Blanc

le
0
C.Gourcuff n'a jamais voulu offenser Blanc
C.Gourcuff n'a jamais voulu offenser Blanc

Son entretien au JDD a enflammé les médias dimanche. Mais Christian Gourcuff ne se doutait pas que sa prise de position sur le PSG et Laurent Blanc allait faire autant de vagues. Pour couper court à la polémique, qui a trouvé écho dans la réponse cinglante du « Président » au Monde, le coach des Merlus a répondu aux questions de RTL. « Je ne veux pas polémiquer, a expliqué l'intéressé. Il y a juste la conception du métier qui ne correspond pas à la mienne. Ça ne me gêne pas que d'autres personnes aient une autre façon de voir les choses, il n'y a pas de souci? Je voudrais préciser que Laurent Blanc c'était quelqu'un que j'appréciais beaucoup, de même que Jean-Louis Gasset... ça fonctionne très bien, maintenant ce n'est pas mon modèle de fonctionnement?  Je pense qu'un entraîneur qui n'a pas une influence directe sur l'entraînement perd de son influence dans la construction d'un collectif? »

« Je suis en colère parce que ça a été monté en épingle par certains médias »

Lundi, Laurent Blanc avait répondu à son homologue lorientais dans le journal Le Monde. « J'ai beaucoup de respect pour M.Gourcuff qui est certainement un bon entraîneur, avait-il lâché. Mais il faut évoluer. J'ai connu l'entraîneur qui faisait tout : l'échauffement, la séance, les étirements, rangeait les plots, mettait les piquets, les filets, et tondait presque la pelouse. Mais c'était il y a trente ou trente-cinq ans. (?) J'ai passé mes diplômes d'entraîneur. M. Gourcuff a dû les passer. Il les a passés il y a trente ans. Il devrait les repasser maintenant et s'apercevrait que le métier a évolué. Il y a de la communication dans les cours pour devenir entraîneur. Il y a trente ans, il n'y avait pas de communication. » Depuis, les deux hommes ne se sont pas parlés, admet Gourcuff. « Non, moi je n'en prends pas ombrage, j'espère que lui non plus, que je ne l'ai pas vexé, ce n'était pas l'objet en tout cas, a-t-il précisé. Je suis en colère parce que ça a été monté en épingle par certains médias qui n'ont pas lu l'interview? quand on lit l'interview, je dis que je me régale devant le PSG ! »

« J'ai un ultimatum de 15 jours, mais on ne va pas laisser traîner les choses »

Après avoir mis fin à la polémique, l'actuel entraîneur des Merlus est revenu sur ce qui fait actuellement l'actualité dans le Morbihan : son avenir. « J'ai un ultimatum de 15 jours, mais on ne va pas laisser traîner les choses. La réponse sera très rapide », a-t-il assuré. Si les derniers échos font état d'un départ, Christian Gourcuff a préféré rester flou, tout en laissant transparaitre quelques signes qui ne trompent pas. « Dans la vie il faut être heureux? d'être désiré c'est une condition pour être heureux, donc? si je devais quitter Lorient, je ne ferai pas du porte à porte pour chercher un job. Mais on verra en temps et en heure si je peux intéresser un club ou autre chose. » Un moyen de se mettre sur le marché ? « Non, non, on verra dans quelques jours? la décision que je donnerais et les raisons aussi? » Le divorce entre Loïc Féry et Christian Gourcuff semble plus que jamais d'actualité du côté du FC Lorient.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant