« C'était le prix à payer »

le
0
« C'était le prix à payer »
« C'était le prix à payer »

Coach de Novak Djokovic depuis dix ans, Marian Vajda refuse l'idée de la crise pour son protégé. Il évoque simplement un cap à passer pour l'ex-numéro un mondial qui, après s'être épuisé à gagner Roland-Garros au printemps, a réalisé qu'il avait tout gagné, n'a plus supporté le stress et s'est demandé : « Et maintenant ? »

 

Avez-vous été un coach inquiet ces dernières semaines ?

MARIAN VAJDA. Non, je ne suis pas inquiet. Il faut prendre en compte le contexte : Novak a gagné quatre Majeurs de suite, ce qui n'était plus arrivé depuis Rod Laver (NDLR : en 1962 et 1969 ). Il y a mis toute son énergie, et Paris l'a vidé. Derrière, la concentration s'est envolée. Après autant d'années, on savait que ça arriverait et qu'il ne faudrait pas trop le pousser. A ce très haut niveau, il faut une concentration extrême chaque semaine. Andy Murray y est parvenu, il mérite d'être n° 1 mondial, mais Novak est toujours là.

 

Il a parlé de perte du plaisir de jouer, et on a évoqué un burn-out cet été...

Je ne sais pas quel mot mettre sur ça mais, pour moi, on gère les conséquences de choses complexes. Il a perdu d'entrée à Rio et ça lui a fait très mal. En plus il s'est blessé (poignet gauche). Donc la finale à New York (à l'US Open), c'est un miracle. Et je ne veux pas qu'il oublie qu'atteindre une finale de Grand Chelem est quelque chose de grand. Oui, cette saison a été très difficile mais on s'y attendait à cause de Roland-Garros. On a vécu de très belles choses, sauf que c'était le prix à payer. Les gens parlent de crise, mais ce n'est pas possible de tout gagner tout le temps.

 

Ce ne sont pas des machines...

Exactement ! Roger, Rafa, Andy et Novak font l'exploit d'être au top tout le temps depuis des années, mais ils restent humains, ont une vie hors du tennis, donc des choses arrivent et c'est normal. Le problème de Novak n'est pas de ne plus aimer son sport, c'est juste de retrouver ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant