C'est vraiment grave d'avoir un peu de bedaine ?

le
0
C'est vraiment grave d'avoir un peu de bedaine ?
C'est vraiment grave d'avoir un peu de bedaine ?

Que ce soit à la plage ou sur un terrain de foot, c'est la même dictature du ventre plat. Et le dernier à en avoir pâti, c'est Gonzalo Higuaín avec son nouveau maillot de la Juve. Mais est-ce vraiment si grave ?

Dimanche 7 août, même en Angleterre, à l'Olympic Park de Londres, le soleil tape fort. En cette pire journée d'été, c'est la reprise pour West Ham qui inaugure sa nouvelle enceinte contre la Juve. Le club turinois, quant à lui, inaugure ses nouveaux joueurs mais aussi et surtout, ses nouveaux maillots. Des tuniques un peu plus près du corps, un peu plus collantes, un peu plus "Roma 2000" qu'à l'accoutumée. Durant la première période, pas grand chose à signaler, si ce n'est deux buts pour la Vieille Dame, dont un de Mario Mandžukić, ce qui donne l'envie à Max Allegri de tester sa nouvelle recrue, Gonzalo Higuaín et ses 94 millions d'euros. Pas forcément à la ramasse, mais pas non plus tranchant, l'Argentin se fait surtout remarquer pour cette protubérance abdominale difficile à ne pas remarquer.

Napoli fans have already started making fun of Higuain for being overweight by messing with his shirts in stores. pic.twitter.com/cYdbRBfKXz

— Football Funnys (@FootballFunnys) 10 août 2016
Et forcément, les fans napolitains s'en donnent à cœur joie. Sur Twitter, Facebook, tout internet, les vannes du genre "94 millions d'euros, c'est 1 million par kilo ?" fusent de toutes parts. Bref, Gonzalo devient vite Gronzalo et une question se pose : est-ce vraiment si grave ? Ne peut-on être gros et bon à la fois ? Et ne serait-ce pas là une manière d'assumer et de combattre ce diktat du footballeur forcément svelte ? Ou bien est-ce juste involontaire et aurait-il simplement dû choisir la taille au dessus pour cacher cette vilaine excroissance ?

Le pionnier William "Fatty" Foulke


Difficile à dire, même s'il semble que Pipita ne soit pas vraiment un révolutionnaire dans l'âme et donc que ça ressemble à quelques tartines de Nutella en trop et à un manque de rigueur estivale. Quoiqu'il en soit, Gonzalo n'est pas le premier à subir ce genre de moqueries. Le premier de l'histoire s'appelait William Foulke, assez rapidement surnommé "Fatty Foulke". Il faut dire aussi que sur les quelques photos d'équipe que…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant