«C'est un investissement affectif»

le
0
INTERVIEW - Louis Ng Chi Sing, l'investisseur chinois, qui a acheté le château de Gevrey-Chambertin et son vignoble s'explique sur les raisons de cette acquisition.

Le château de Gevrey-Chambertin, en Bourgogne, et son vignoble de 2,3 hectares viennent d'être rachetés par un homme d'affaires chinois pour huit millions d'euros. Cette acquisition nourrit de nombreuses spéculations sur les intentions réelles de cet investisseur. Depuis que l'affaire a éclaté fin août, Louis Ng Chi Sing, 60 ans, qui dirige un complexe d'hôtels et de casinos à Macao, ne s'est pas exprimé dans un média français. Il a répondu par écrit aux questions du Figaro.

LE FIGARO. - Les Français ne vous connaissent pas. Qui êtes-vous et d'où vient votre passion du vin?

Louis NG CHI SING. Avant les années 80, je buvais rarement du vin. La première bouteille que j'ai acheté, à un prix très modeste, était un Corton-Charlemagne Domaine Louis Latour 1986. Cette première expérience, dont je garde un souvenir très précis, fut tout simplement divine. Après seulement quelques gorgées, j'ai su que j'étais tombé amoureux de quelque chose qui allait me poursuiv

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant