« C'est tellement différent de chez moi »

le , mis à jour à 06:07
2
« C'est tellement différent de chez moi »
« C'est tellement différent de chez moi »

Des volcans d'Auvergne à Singapour, il y a 10 500 km. Et pourtant... Angeline Huang, 62 ans, a quitté le climat équatorial chaud et humide de la petite cité-Etat d'Asie du Sud-Est pour l'air vivifiant du Puy-de-Dôme. Un séjour d'une semaine en Auvergne, avec le guide touristique Lonely Planet pour boussole. En Auvergne, Angeline a retrouvé Eunice, sa fille, Maurice, son gendre, ainsi qu'Annaelle, 6 ans, et Annelyne, 2 ans, ses deux petites-filles.

 

C'est la première fois en six ans que la famille ne passe pas les vacances à Singapour. Sans regrets. « J'apprécie la vue à 360° et cet environnement verdoyant, s'enthousiasme la sexagénaire, enchantée. C'est tellement différent de chez moi, une mégalopole où la campagne n'existe pas. » Un coup de cœur, et une « vraie découverte », car la grand-mère concède « n'avoir jamais entendu parler de l'Auvergne il y a encore quelques semaines ». C'est sa fille, séduite par le classement dans le top 10 du Lonely Planet, qui lui a proposé de découvrir la destination.

 

Snobés Paris, les châteaux de la Loire ou la Côte d'Azur — aimants traditionnels à touristes étrangers —, bonjour les volcans endormis. Mardi, en haut du puy de Dôme, tous les membres de la famille se félicitaient d'avoir fait le choix de l'originalité. « C'est tellement beau que j'ai plusieurs fois renoncé à suivre le GPS pour m'aventurer sur les routes au hasard », explique Maurice, le père de famille. Côté porte-monnaie aussi, l'aventure est une réussite. « Nous avions fait nos calculs : en Auvergne, la location nous coûte 550 € la semaine. Sur la Côte d'Azur, c'était le double ! Au restaurant, la cuisine est délicieuse et l'addition légère. Même les parkings sont light : à Vichy, nous payons 3,30 € les quatre heures. » Comblés, les touristes ont aussi un petit mot pour les gens du pays. « Nous n'avions rien demandé, mais notre hôte nous a offert un plateau de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • faites_c il y a 5 mois

    Je ne sais pas pourquoi cet article est classé dans la rubrique Economie du Parisien mais cela n'a strictement rien à voir avec l'économie. De plus, c'est un véritable scoop que le journaliste nous livre : le climat de l'Auvergne est différent de celui de Singapour et il y a moins de touristes en haut du Puy de dôme que sur la côte d'azur!!! Sans blague, on ne s'en serait pas douté.

  • alphalog il y a 5 mois

    "les parkings ne sont pas chers": oui, dans la Loire non plus...mais je reste étonné qu'ils soient payants!!! y'a personne là-bas :) prévoir quelques bouquins pour combattre l'ennui quand même...