C'est le temps des très chères cerises...

le , mis à jour à 09:41
21
C'est le temps des très chères cerises...
C'est le temps des très chères cerises...

Fruit de saison par excellence, la cerise fait une entrée fracassante sur le marché cette année. Son prix dans la grande distribution atteint -- pour la moyenne des trois dernières semaines -- les 8,71 € le kilo contre 7,15 en 2015 et 6,10 en 2014 à la même époque, selon les données du ministère de l'Agriculture. La cerise serait-elle en passe de devenir un produit de luxe ? Certaines grandes surfaces n'en proposent déjà plus : « Je vais pas en commander à 10 € le kilo pour les jeter derrière. Elles sont trop chères, personne ne les prendra à ce prix-là », explique Lakhdar, responsable d'une enseigne Franprix à Saint-Ouen.

 

 

Pourquoi une telle envolée sur les étiquettes ? Le prix des cerises est d'abord touché par une très mauvaise récolte. « Les cerises sont chères parce que le produit est rare », explique Bruno Mille, un agriculteur du Vaucluse. « Il n'a pas fait froid cet hiver, ce qui a ralenti la pollinisation et la cerise craint l'eau. Les intempéries n'ont pas aidé », souligne-t-il. Mais la météo n'est pas la seule à blâmer. En février 2016 est entrée en vigueur l'interdiction du diméthoate en France, cet insecticide tueur de moucheron très efficace pour protéger les cerises... mais très mauvais pour l'environnement.

 

Cette décision fait flamber les prix et la colère de certains agriculteurs. « La cerise est devenue incommercialisable ! » s'emporte Jean-Louis Ogier, responsable de la section fruits et légumes de la Coordination rurale. « Plusieurs agriculteurs, pour lesquels la cerise est un complément, ont arrêté. On doit maintenant utiliser quatre produits différents, ça multiplie le coût de production par dix ! » D'autant que rien ne prouve l'efficacité de ces nouveaux traitements. « Ils n'avaient été testés que sur des microparcelles dans une optique de recherche. C'est une année d'expérimentation grandeur nature », explique Luc Barbier, président ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • tttt9 il y a 7 mois

    Economiser 2 Eur sur des cerises pour acheter un tél portable à 700 Eur ...

  • M4657204 il y a 7 mois

    Prix sur St Cyprien (66) : 4.90 le Kg - Abricot du Roussillon 2€.

  • alu13 il y a 7 mois

    sinon, marché de Lambesc en Provence, acheté ce jour à 3 € le kilo, des cerises enormes....

  • npi6711 il y a 7 mois

    çà se vend entre 10 et 12€ le K dans les magasins...pas necessaire d'en acheter 1 K. mais une poignée pour le toast..j'adore les cerises meme à 100€ k j'en acheterais... certain achète bien du caviar où tout autre chose... à condition d'en avoir les moyens évidemment... on ne vis qu'une fois...de quoi est fait le lendemain?

  • dotcom1 il y a 7 mois

    Mangez des abricots si les cerises sont trop chères pour vous.

  • kpm745 il y a 7 mois

    Pourquoi qu'on on parlait en Francs les Cerises n'étaient pas aussi chers ? En réalité, depuis le passage à l'Euro tous les prix ne cessent d'augmenter sauf les salaires. Le malaise monte et les BREXIT vont se succéder

  • M5441845 il y a 7 mois

    mlaure!Tant qu'a vouloir faire de la philosophie et a réécrire la même phrase 20 fois par jour sur tous les sites, corrigez une fois pour toutes l'orthographe. "continuerons" avec un "s" à la fin correspond à la conjugaison de "nous continuerons", c'est a dire que vous feriez partie du lot. On suppose que vous parlez d'eux et non de vous même, donc ce serait "ils continueront" et dans ce cas là il faut un "t" à la fin. 3° personne du pluriel, verbe premier groupe. Niveau certificat d'étude

  • alu13 il y a 7 mois

    ahhh les pauvres agriculteurs sans le sou... dans leurs grandes maisons de 500 m2 avec piscine et construites sans permis de construire car zone agricole oblige... subventionnés par l'UE du 1er janvier au 31 décembre.... ils nous feront toujours pleurer de rire (jaune)....

  • v.boissi il y a 7 mois

    ..et ce sera écolo, parce que pour le reste à part d'acheter "écolo" et encore ! les fruits sont abondamment "arrosés" une vingtaine de traitements/an sur les pommiers, donc pas de regrets de ne pas manger des fruits qui vous empoisonnent lentement mais surement

  • jfvl il y a 7 mois

    freddech faites un tour à la campagne avant de faire vos commentaires désobligeants ...