«C'est le sens qui aide à continuer malgré le stress»

le
0
INTERVIEW - Pour le psychiatre Patrick Légeron, c'est grâce à la passion pour ce qu'ils font que les politiques surmontent le stress et la charge de travail.

Patrick Légeron, psychiatre et directeur du cabinet Stimulus, est l'auteur d'un rapport sur le stress remis au ministre du Travail en 2008.


« Les politiques non plus n'ont pas le droit à l'erreur. La plus petite de leur phrase peut avoir des conséquences très graves », souligne Patrick Légeron.

Le Figaro. - Quel stress particulier menace les hommes politiques?

Patrick Légeron. -Comme les grands patrons, ils sont exposés à une charge de travail considérable, ne serait-ce que parce qu'ils cumulent souvent les missions. Leur agenda est donc très rempli, à l'excès. Ensuite, ils ont des responsabilités très lourdes. Il y a trente ans, on disait que les aiguilleurs du ciel exerçaient la profession la plus stressante car ils étaient responsables de centaines de vies humaines. Mais les politiques non plus n'ont pas le droit à l'erreur. La plus petite de leur phrase peut avoir des conséquences très graves. Enfin, et surtout, ils sont exposés à la violence

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant