C'est le nouveau patron mondial de la lutte antidopage

le
0
C'est le nouveau patron mondial de la lutte antidopage
C'est le nouveau patron mondial de la lutte antidopage

Il est chargé de débusquer les tricheurs. Le Britannique Craig Reedie, 72 ans, vient d'être élu vendredi président de l'Agence mondiale antidopage (AMA). L'élection s'est déroulée par acclamation lors de la Conférence sur le dopage dans le sport qui se tient à Johannesburg et qui en a profité pour édicter un nouveau code de conduite.

L'Ecossais Reedie, par ailleurs l'un des vice-présidents du Comité international olympique (CIO), succédera à l'ancien ministre australien John Fahey, 68 ans, qui arrivera au terme de ses deux mandats de trois ans à la fin de l'année. Et selon la règle de l'alternance qui prévaut à l'Ama basée à Montréal entre le monde sportif et le monde politique, Fahey étant issue de la seconde catégorie, il a cédé son fauteuil à un représentant du mouvement sportif.

L'AMA a été fondée en 1999 après le scandale Festina

En 1999, le scandale de l'affaire Festina pendant le Tour de France 98 est encore dans toutes les mémoires. L'équipe espagnole dans laquelle évolue notamment le grimpeur tricolore Richard Virenque avait dû quitter la Grande Boucle après les révélations de soigneur belge Willy Woët sur les pratiques dopantes institutionnalisées. C'est dans cette atmosphère de doute généralisé envers les cyclistes que l'AMA a vu le jour.

Graig Reedle, ancien joueur de badminton, connait d'ailleurs le dossier de près puisqu'il a siégé au comité exécutif de l'AMA et a présidé le comité des finances et d'administration depuis cette époque.

Ancien joueur de badminton, Craig Reedie a occupé de nombreuses fonctions dans les institutions sportives. Il était notamment président du Comité olympique britannique lorsque Londres a décroché l'organisation des Jeux d'été 2012, en juillet 2005. «Je suis ravi d'avoir obtenu le soutien unanime du mouvement sportif», a déclaré le nouveau président qui a avait désigné à l'unanimité cet été.

Le milieu sportif compte sur ce ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant