«C'est la fin de l'ambiguïté de la révolution égyptienne»

le
0
DIAPORAMA SONORE - Loin de redonner le pouvoir au peuple, la chute de Moubarak a permis à l'armée égyptienne de reprendre la main. Les promesses non-tenues de la révolution expliquent le retour des violences selon Adrien Jaulmes, reporter au service étranger du Figaro .

LIRE AUSSI :

» La colère est de retour sur la place Tahrir

» Égypte : l'armée ouvre le dialogue, la rue gronde

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant