C'est fait, la voile de la Cité musicale de l'île Seguin a été posée et elle bouge...

le
0

VIDÉO - En direct du chantier de Bouygues construction sur l’île Seguin dans les Hauts de Seine, voici à quoi ressemble la nouvelle voile du bâtiment des architectes Shigeru Ban et Jean de Gastines. Elle suivra la course du soleil. Bon vent!

Entre le dessin, les plans d’architectes et l’inauguration d’un bâtiment, il faut des hommes, de l’argent, des machines, du savoir faire et... du temps. Pour donner des nouvelles du chantier du nouvel équipement du Conseil départemental des Hauts-de-Seine, les équipes de Bouygues construction ont choisi un faire-part vidéo. C’est cette vidéo, images réelles, mais en accéléré, que le figaro immobilier vous fait découvrir aujourd’hui.

Ce time-lapse est en effet réalisé à partir d’une série de photographies prises à des moments différents. Un raccourci saisissant qui montre comment ce nouveau temple de la musique s’est habillé d’une voile hors normes. A l’intérieur de la sphère imaginée par l’architecte japonais Shigeru Ban (prix Pritzker d’architecture 2014) et le Français Jean de Gastines , on trouvera une salle de spectacles qui pourra accueillir 6000 personnes, un auditorium de 1100 places pour les concerts de musique classique, mais aussi des salles de répétition. Au total, ce sont 36.500 mètres carrés qui seront ainsi dédiés à la musique.

» Lire aussi: La cité musicale de l’île Seguin récompensée

Le bâtiment a été désigné meilleur projet futur au Mipim, le grand salon de l’immobilier, en 2015 à Cannes. Et c’est au dessus de cette structure que les ingénieurs travaillent aujourd’ui à faire glisser leur «voile». Une voile pas si légère que ça d’ailleurs! Posée le 7 décembre dernier, elle est maintenant en phase de test.

«Après une série de tests statiques, les équipes ont démarré avec succès les premiers tests cinématiques de la voile. Du haut de ses 45 mètres, cette structure de 200 tonnes s’est déplacée à une vitesse de près de 5 mètres à la minute» , explique Bouygues construction . «C’est un véritable défi technique unique au monde qui est en cours d’être relevé. La Seine Musicale vogue vers la ligne d’arrivée» ajoute le groupe!

Ce projet résulte d’un partenariat public privé signé par le Conseil général des Hauts-de-Seine et le groupement Tempo qui réunit Bouygues Batiment Ile de Frane, Sodexo, TF1 et le fonds Infravia. Et la «voile» revêtue de plus de 1000 mètres carrés de panneaux solaires doit suivre le soleil dans sa course. Voilà pourquoi les ingénieurs testent actuellement les mouvements du dispositif!

Combien de temps encore pour que le chantier s’achève et que le grand public puisse découvrir ce bâtiment hors-norme? Trois mois seulement, puisque l’ouverture est prévue en avril 2017.

Certaines annonces immobilières pour des appartements à Boulogne-Billancourt commencent d’ailleurs à mentionner la vue sur la future cité musicale. Une vue sur un monument est souvent un plus, certains vendeurs en sont bien conscients et ont déjà intégrée la très reconnaissable cité musicale à leurs annonces!

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant