C'est en France qu'on investit le plus dans les maisons de retraite

le
0

Plus de 2,6 milliards d’euros ont été investis en Europe dans les maisons de retraite médicalisées au premier semestre de cette année. La France arrive en tête devant l’Allemagne et le Royaume-Uni.

En 2025, plus de 20% des Européens seront âgés de 65 ans et plus, selon Savills, réseau de conseil et de services immobiliers. une situation qui suscite un fort intérêt de la part des investisseurs pour les infrastructures dédiées aux seniors. Plus de 2,6 milliards d’euros ont ainsi été investis dans les maisons de retraite médicalisées au premier semestre 2016. Un chiffre en hausse de 60% par rapport à la même période en 2015 où moins de 1,5 milliard d’euros avaient été engagés. «Les maisons de retraite médicalisées permettent de se diversifier tout en évitant la concurrence féroce régnant sur d’autres catégories d’actifs traditionnels», explique Colin Rees-Smith, directeur «résidences seniors» de Savills.

Et parmi les pays les plus actifs dans ce domaine, on retrouve la France qui a investi 878 millions d’euros sur les six derniers mois. Une fois n’est pas coutume, le pays devance l’Allemagne (870 millions d’euros) et le Royaume-Uni (244 millions d’euros). Parmi les transactions les plus importantes de l’année, la France occupe deux des trois premières places avec la vente du portefeuille Gecimed (filiale du groupe Gecina dédiée à l’immobilier de santé), ou celui de Foncières des Murs (qui appartenait à Foncière des Régions). Toutes deux ont été cédées à Primonial, groupe spécialisé dans la gestion de patrimoine.

Changement de leader

Si l’on en croit les prévisions de Savills, près de trois milliards d’euros devraient être investis au deuxième semestre. Du jamais vu depuis fin 2014. Au total, 5,5 milliards d’euros seront dépensés dans les maisons de retraite médicalisées cette année. Et c’est cette fois-ci l’Allemagne qui sortira en tête des pays les plus actifs avec 3 milliards investis en 2016. La France arriverait en deuxième position avec 1,3 milliard d’euros, devant le Royaume-Uni (environ un milliard d’euros).

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant