C'est déjà l'heure des règlements de compte

le
0

Le coup de sifflet final avait à peine retenti dans un stade Delaune abattu que l’un des joueurs rémois, le gardien Johny Placide, a rué dans les brancards.

La relégation à peine officielle, c’est déjà l’heure des règlements de compte dans la Marne. A la barre : le troisième gardien, Johny Placide, qui a lâché ses nerfs sur tous les membres du club, au coup de sifflet finale après la (large) victoire pour rien face à Lyon (4-1). Tout le monde en prend pour son grade, le président peut-être plus encore. « Il a une grosse part de responsabilité, je n’ai pas peur de le dire », ose Placide, qui vide complètement son sac avant son départ programmé. « Rien ne va, rien ne change, et on prend une décision à deux journées de la fin, c’est limite scandaleux. Guégan ? C’était mon entraîneur, mais je ne lui ai parlé qu’une fois dans la saison, donc je le connais pas. » Johny Placide ne se voile pas la face pour autant, et reconnaît qu’il est lui aussi complètement passé au travers cette saison. « J’ai fait une saison catastrophique, j’en ai payé les faits. Quand les joueurs ne sont pas bons, ils sortent, moi le premier. »  Quelles qu’en soient les conséquences. « Je suis quelqu’un qui dit ce qu’il pense, même si je paierai peut-être après. »
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant