"C'est comme si aujourd'hui Maradona avait 110 ans"

le
0

Aujourd'hui chef des sports au quotidien argentin La Nación après des décennies passées au Gráfico, Daniel Arcucci est l'homme qui a le plus interviewé Diego Maradona sur cette planète. 30 ans après sa première interview du Pibe de Oro, Daniel lui souhaite un bon anniversaire, à sa manière.

Il est comment aujourd'hui Maradona, à 55 ans ? Déjà, il fait la preuve qu'à 55 ans, il possède un physique hors du commun parce que peu de gens le voyaient capables d'arriver jusque-là. Pour presque tout le monde, il était condamné à une vie très courte. Lui-même, alors qu'il venait de fêter ses 40 ans à Cuba, a dit : " J'ai l'impression d'en avoir 80. " Du coup, c'est comme si, aujourd'hui, Maradona avait 110 ans. Il est plus que jamais un vrai mythe, avec ses imperfections certes, mais surtout on va rentrer dans une année particulière en 2016, puisqu'on va fêter les 30 ans de Mexico 86. Le moment où il est entré dans la légende.
Comment il gère ce statut de mythe du football qui ne rechaussera plus jamais les crampons ? Je ne suis pas certain qu'il se voit comme tel. Je me souviens que lors de son dernier match, ce fameux jour où il a prononcé " le ballon ne se salit pas ", il n'a jamais parlé de retraite, pour lui c'était un hommage. Pour lui, il est toujours cet homme, en short et en crampons. Je me souviens qu'une de ses filles lui avait demandé : " Papa, quand est-ce que tu vas rejouer comme dans les vidéos ? " C'est ça, sa vie, le terrain, c'est là où il s'est le mieux exprimé et il aura toujours du mal à laisser derrière lui sa carrière de footballeur.
Aujourd'hui, il se sent toujours joueur de football ? Oui toujours. Si tu lui demandes ce qu'il est, il va te répondre qu'il est joueur de football. Il ne dira jamais que c'est un ancien joueur. S'il doit remplir un formulaire, en face de la case profession, il écrira joueur de foot. Il n'y a qu'à le regarder quand il touche un ballon, malgré les difficultés qu'il peut avoir, son visage s'illumine. C'est clairement ce qui le rend le plus heureux.
Quel regard porte l'Argentine sur Diego ? Ce qui me surprend le plus, c'est que même ceux qui ne l'ont jamais vu jouer, ou alors juste sur des vidéos, lui vouent une admiration sans borne. Ensuite, c'est un sujet controversé. Diego est adoré et détesté. Ceux qui le détestent, détestent le personnage Maradona, mais le Diego footballeur fait l'unanimité. En fait, Diego représente beaucoup de questions liées au concept même " d'argentinité ", dans le bon comme dans le mauvais.…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant