C'est à 40 ans qu'on se sent le moins à l'aise financièrement

le
3

Du fait de leurs dépenses de consommation, à leur maximum à cette période-là de leur vie, les quadragénaires ressentent une frustration financière. Au contraire, les Français septuagénaires atteignent la plénitude financière.

Le cap de la quarantaine est difficile à passer, psychologiquement mais aussi financièrement. Selon le dernier «portrait social» de la France publié ce mercredi par l'Insee, c'est entre 40 et 44 ans que les Français se sentent le moins à l'aise financièrement. Depuis leurs 20 ans jusqu'à la quarantaine, ce sentiment d'aisance ne fait que chuter alors que, bonne nouvelle, il augmente continuellement ensuite jusqu'à atteindre un pic entre 70 et 74 ans.

Pourtant, la quarantaine correspond à la période où les revenus d'un ménage sont à leur maximum. Comment expliquer alors cette frustration ressentie par les Français? «Cette période est aussi celle où les dépenses de consommation sont les plus importantes, souligne Amandine Schreiber, co-auteur de l'étude de l'Insee, du fait à la fois de la charge de famille et de la situation d'emploi: on dépense davantage en transports ou pour s'habiller…».Des dépenses qui baissent voire disparaissent une fois la retraite atteinte.

Un autre facteur peut également en partie expliquer que les ménages ressentent une contrainte financière plus forte à 40 ans qu'à 70. «Il existe une incertitude des revenus à l'âge actif qui s'efface à la retraite, lorsque les revenus se stabilisent», explique Amandine Schreiber. Ce qui explique également que cette courbe du sentiment d'aisance financière suit celle du bien-être, dessinée par l'Insee en 2008. Pour vivre heureux, vivons âgés!

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Revlon9 le mercredi 4 nov 2015 à 12:57

    Moi perso c'est depuis qu'on a ce gouvernement de branquignols à la solde des technocrates de l'UE que je me sens le moins à l'aise financièrement...

  • mcarre1 le mercredi 4 nov 2015 à 12:21

    A la quarantaine? Que dire des cinquantenaires jetés au chômage qui arrivent en fins de droits et qui ont encore les études du petit dernier à payer? S'ils n'ont pas une solide épargne pour tenir 10 ans ils se retrouvent à la rue.

  • b.renie le mercredi 4 nov 2015 à 06:47

    C'est l'âge auquel commence la seconde partie d'une carrière pour peu que la première partie ait été consacrée à la préparer en voulant en faire une. Donc c'est avec la prise de responsabilités à savoir assumer que les sous vont arriver. Il n'y a pas de patron assez bête pour ne pas permettre la mise en oeuvre des richesses contenues dans l'équipe que constitue l'effectif humain travaillant dans l'entreprise