C.Carrasso et Maurice-Belay veulent crever l'abcès

le
0
C.Carrasso et Maurice-Belay veulent crever l'abcès
C.Carrasso et Maurice-Belay veulent crever l'abcès

Nicolas Maurice-Belay, le milieu de terrain offensif de Bordeaux, fait part de son inquiétude après la lourde défaite de jeudi soir contre l'Eintracht Francfort (3-0, 1ere journée de la phase de poules de Ligue Europa). « Il faut qu'on se dise les choses et surtout arrêter de ne pas se les dire pour ne pas blesser l'un ou l'autre, explique l'ancien joueur de Monaco et de Sochaux dans des propos relayés par RMC. On manque de dureté. Au niveau offensif et défensif, on manque aussi d'agressivité puisque techniquement, on perd encore trop de ballons. Contre une équipe assez ouverte comme ça, il y a avait des espaces pour faire quelque chose. Ce n'est pas normal qu'on ne sente pas ces choses-là et même que défensivement, on ne soit pas assez agressif. Il y a beaucoup de choses à changer mais il y a de la qualité dans ce groupe et on peut rebondir à tout moment. Maintenant, il va falloir le faire. »

Les joueurs de réunissent

Un sentiment partagé par Cédric Carrasso, le gardien de but des Marine et Blanc. « A un moment donné, de se faire bousculer et de se laisser faire comme ça, ça m'insupporte parce qu'il n'y a aucune réaction, peste l'ex-Marseillais. Je voyais les têtes baissées et plus de communication. C'est anormal. Si on jouait contre une grande équipe, ok. Ils ont fait un début de match intéressant mais pour moi, ça reste une équipe qui était en D2 il y a deux ans. Ce qui est le plus frustrant, c'est de se faire brancher par une équipe qui te réduit à dix, qui t'en met trois et que toi, tu n'as rien le droit de dire parce que tu n'as rien fait pour. A un moment donné, il faut avoir de l'orgueil et je pense que c'est le bon moment de l'avoir. » Après trois défaites de rang, toutes compétitions confondues, les protégés de Francis Gillot ont décidé de se réunir (sans le staff technique) afin de rectifier le tir dans les plus brefs délais. L'état d'urgence est décrété.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant