Bygmalion ou Pygmalion : quand la langue de Hortefeux trébuche

le
0
Brice Hortefeux hésite toujours sur le nom de la société qui a pourtant organisé les meetings de Nicolas Sarkozy en 2012.
Brice Hortefeux hésite toujours sur le nom de la société qui a pourtant organisé les meetings de Nicolas Sarkozy en 2012.

"On ne connaissait pas la société Pygmalion. Moi, honnêtement, je ne la connaissais pas cette société Pygmalion ou Bygmalion, je ne sais plus exactement..." Pauvre Brice Hortefeux... Mardi matin, il en bégaie encore de cette histoire, qui pourtant empoisonne l'UMP depuis février 2014, et des révélations du Point selon lesquelles la société a surfacturé à l'UMP l'organisation des meetings de campagne de l'ancien président.

Mais rien à faire ! Impossible de se mettre le nom de cette satanée société dans le crâne, comme le montre ce petit montage réalisé par nos confrères du Huffington Post. C'était déjà le cas le 5 juin, où pourtant il y met toute la bonne volonté possible : "Cette société que personnellement je ne connais pas, je la prononce toujours très mal, c'est Bygmalion, pas Pygmalion, Bygmalion." On se dit que c'est la rémission. Et pourtant non, le 15 juin, rechute : "Ce sont des factures pour une société qui s'appelle Pygmalion ou Bygmalion, je ne sais pas, plus exactement..."

Bygmalion, Big comme "gros", lui a pourtant soufflé Jean-Jacques Bourdin, compatissant. Gros comme les montants des factures que la société a adressé au parti de Brice Hortefeux. Ce n'est pas si compliqué...

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant