Bygmalion : le filloniste Lionel Tardy dit "stop" à Copé

le
0
Lionel Tardy, député de Haute-Savoie, est un proche de François Fillon.
Lionel Tardy, député de Haute-Savoie, est un proche de François Fillon.

Des sénateurs UMP accusés de détournement de fonds publics ? Pour le député Lionel Tardy, l'affaire dévoilée par Le Parisien est l'affaire de trop. Et une raison de plus pour dézinguer Jean-François Copé. Cet élu UMP de Haute-Savoie, proche de François Fillon, a adressé mardi une lettre ouverte au président de son parti, rendue publique par France Info. Il y dénonce les "affaires" qui touchent l'UMP et le "silence assourdissant" des dirigeants du parti. "Il est un moment où les Français, les militants et élus UMP de base disent stop." "Les journalistes et certains de vos amis (y) voient un relent de la guerre Copé/Fillon, alors que c'est tout le contraire", poursuit-il. "Nous ne sommes pas ici sur un problème de ligne politique, mais de transparence. Je ne suis en aucun cas, comme je peux le lire ici ou là, un porte-flingue de François Fillon, c'est bien mal me connaître."

Le député revient notamment sur la réponse de Jean-François Copé aux révélations du Point fin février. "En vous exprimant depuis le siège de l'UMP, vous avez tenté d'amalgamer une affaire personnelle (l'affaire Bygmalion), avec les affaires de l'UMP, ce qui a été tout à fait dommageable pour l'image de notre parti", écrit Lionel Tardy, qui exige des "explications claires" sur le fonctionnement du parti. "Il est enfin temps pour vous, dès le début juin (après les élections européennes, NDLR), d'éclairer les Français, militants et élus UMP, faute de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant