Buzz : Lama dézingue à tout va !

le
0
Buzz : Lama dézingue à tout va !
Buzz : Lama dézingue à tout va !

Dans le dernier So Foot, Bernard Lama se lâche. Ses cibles : Marco Simone, Luis Fernandez et Fabien Barthez, notamment.

Passé par le PSG entre’92 et 2000 (avec une pige à West Ham en’98), le Guyanais garde ainsi un mauvais souvenir de son entraîneur entre’94 et’96, Luis Fernandez. Pourtant, sous les ordres de l’ancien milieu de terrain, le club de la Capitale avait remporté la Coupe des Coupes en’96. « C'était le folklore […] Fernandez, c'est un entraîneur de coupes, pas un entraîneur de stabilité. Toutes les semaines, fallait qu'il change l'équipe. C'est quelqu'un qui n'a pas compris où il était. C'était trop haut pour lui. Intellectuellement, il y avait un décalage. (…) Dans la gestion humaine, il était à côté de la plaque. Maintenant, il n'y a plus de soucis », explique Bernard Lama.

Mais à Paris, il n’y a pas que Fernandez qui a laissé un mauvais souvenir au champion du monde’98. Marco Simone est ainsi traité de « gros con qui se la racontait », quand Christian Wörns évoque en lui le souvenir d’un joueur qui « touchait un gros salaire » mais qui « était un lâche ».

Enfin, son concurrent chez les Bleus, Fabien Barthez, qui l’a remplacé dans le but tricolore pour la Coupe du Monde’98, n’est pas non plus épargné. « Un bon soldat », débute Bernard Lama avant de déraper : « Il est blanc, pas très intelligent. (…) Il ne fait pas trop d’histoires, il a été le chouchou à une époque et aujourd’hui, on ne l’appelle pas pour parler de football ». L’ancien international (44 sélections) rejette en revanche les rumeurs de rivalité entre les deux gardiens de l’équipe de France, assurant que les deux hommes « s’entendaient bien sans être potes ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant