Burundi-Trois morts dans des attaques à la grenade

le
0

BUJUMBURA, 2 mai (Reuters) - Deux policiers et un civil burundais ont été tués vendredi soir par des attaques à la grenade à Bujumbura, la capitale du pays, a annoncé la police. Ces violences, qui ont également fait plus de dix blessés, ont eu lieu après la mise en garde adressée par le président Pierre Nkurunziza aux organisateurs des manifestations des derniers jours. Les trois décès sont survenus dans le quartier de Kamenge, a précisé un porte-parole de la police. Un autre quartier a également été touché, a-t-il ajouté. Bujumbura a connu six jours consécutifs de manifestations contre la décision du président Nkurunziza de briguer un troisième mandat consécutif lors de l'élection du 26 juin, une candidature que l'opposition juge contraire à la constitution comme à l'accord de paix d'Arusha, qui a mis fin à la guerre civile en 2005. (Edmund Blair et Patrick Nduwimana, Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant