Burundi-Tirs nourris autour du bâtiment de la radio-télé

le , mis à jour à 14:35
0

BUJUMBURA, 14 mai (Reuters) - D'intenses échanges de coups de feu ont été entendus jeudi à Bujumbura autour du bâtiment de la radio-télévision publique burundaise où des affrontements avaient opposé plus tôt des fidèles du président Pierre Nkurunziza à des partisans du coup d'Etat, rapporte un journaliste de Reuters qui précise que la radio publique a cessé d'émettre. Le général Godefroid Niyombaré a annoncé mercredi qu'il avait renversé le président Nkurunziza, ce dernier cherchant à imposer une réforme de la Constitution pour briguer un troisième mandat, mais le chef d'état-major de l'armée burundaise a dit jeudi que la tentative de coup d'Etat avait échoué. L'incertitude continuait de régner jeudi sur l'endroit précis où se trouvait le chef de l'Etat. Pierre Nkurunziza était en Tanzanie pour un sommet régional consacré à la crise dans son pays mais un responsable tanzanien a indiqué qu'il n'avait pas pris part aux réunions organisées à Dar Es Salaam. Peu avant l'interruption des programmes de la radio publique, le chef d'Etat burundais avait condamné sur ses ondes les putschistes tout en promettant le pardon aux mutins qui accepteraient de se rendre. (Goran Tomasevic,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant