Burundi-Seconde journée de manifestations, peut-être cinq morts

le
0

BUJUMBURA, 27 avril (Reuters) - Les manifestations se sont poursuivies lundi au Burundi après l'annonce de la mort de cinq personnes la veille lors d'un rassemblement organisé dans la capitale, Bujumbura, contre la candidature du président Pierre Nkurunziza à un troisième mandat. "Le combat continue", criaient les manifestants dans le quartier de Musaga de la capitale. Un journaliste de Reuters a compté environ 200 manifestants et a vu des pneus en flammes. Selon une figure de la défense des droits de l'homme, Pierre Claver Mbonimpa, au moins cinq personnes ont été tuées à Bujumbura dimanche. Trois auraient trouvé la mort dans des manifestations et deux lors d'une attaque menée par la section des jeunes du parti au pouvoir, le Conseil national pour la défense de la démocratie/Forces de défense de la démocratie (CNDD-FDD). La police et les autorités n'ont pas fait de commentaire. (Patrick Nduwimana; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant