Burundi-Nouvelles manifestations dans les rues de Bujumbura

le , mis à jour à 14:17
0

BUJUMBURA, 2 juin (Reuters) - Des manifestants sont de nouveau descendus mardi dans les rues de Bujumbura, la capitale burundaise, pour dénoncer la candidature à l'élection présidentielle de Pierre Nkurunziza, le chef de l'Etat sortant. La police a ouvert le feu dans la matinée dans les quartiers de Cibitoke et de Musaga, ont rapporté des témoins. Dimanche, lors d'un sommet à Dar es Salaam, en Tanzanie, les dirigeants des pays de la Communauté d'Afrique de l'Est (EAC) ont demandé un report d'au moins un mois et demi des élections législatives et présidentielle burundaises, prévues respectivement les 5 et 26 juin. Cette proposition ne satisfait pas les manifestants qui refusent que le président sortant brigue un troisième mandat. Le gouvernement burundais, pour sa part, s'est dit ouvert à un report des scrutins, soulignant toutefois que la décision revenait à la Commission électorale nationale (CENI). Gervais Abayeho, porte-parole du président Pierre Nkurunziza, a déclaré lundi qu'un groupe technique de la CENI examinait la demande de report des élections et rendrait rapidement compte au gouvernement de ses conclusions. Ce groupe "fera une proposition et verra s'il est possible d'ajuster le calendrier (électoral). Mais le gouvernement est ouvert à la proposition faite lors du sommet de Dar es Salaam", a-t-il dit à Reuters par téléphone. Selon l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés, plus de 90.000 personnes ont fui le Burundi ces dernières semaines pour trouver refuge dans les pays voisins. Des ONG font état de la mort d'au moins 30 personnes depuis le début des affrontements le 26 avril entre la police et les manifestants pour qui la candidature de Nkurunziza à un troisième mandat viole la Constitution. Les partisans du chef de l'Etat font valoir qu'un arrêt de la Cour constitutionnelle l'a autorisé à se représenter. ID:nL5N0XW2TN L'EAC réunit le Rwanda, le Kenya, la Tanzanie, l'Ouganda et le Burundi. Le président sud-africain Jacob Zuma a également participé au sommet de dimanche à Dar es Salaam. (Clement Manirabarusha et Drazen Jorgic, Guy Kerivel pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant