Burundi-Heurts meurtriers lors d'une manifestation à Bujumbura

le , mis à jour à 13:01
0

BUJUMBURA, 12 mai (Reuters) - La police burundaise a ouvert le feu mardi sur des manifestants rassemblés pour protester contre la candidature du président sortant Pierre Nkurunziza à un troisième mandat, a constaté un journaliste de Reuters sur place. Deux agents au moins ont fait usage de leurs armes à Butarere, un quartier de Bujumbura, où une femme a été tuée, selon un manifestant. D'après un autre journaliste de Reuters, des contestataires s'en sont brièvement pris à une policière qu'il accusaient d'avoir tiré sur eux. Une grenade a par ailleurs coûté la vie à deux personnes dans un autre quartier de la capitale, rapporte la presse locale. S'ils sont confirmés, ces décès portent à 22 morts le bilan des affrontements entre forces de l'ordre et manifestants depuis le 26 avril, date à laquelle la contestation a débuté. Les opposants du président jugent sa candidature contraire à la constitution et aux accords d'Arusha, qui ont mis fin à la guerre civile en 2005, mais la Cour constitutionnel l'a autorisé la semaine dernière à se présenter le 26 juin, dans la mesure où il n'a pas été élu au suffrage universel pour son premier mandat. (Goran Tomasevic et Patrick Nduwimana, Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant