Buroboutic des projets raisonnés et raisonnables...

le
0

Malgré un léger recul de son taux de distribution, Buroboutic trace son chemin vers la modernisation de son patrimoine et par corollaire la régénérescence de ses revenus. L'augmentation de capital qui doit se clore dans moins d'un mois devrait permettre d'ancrer la stratégie dans les faits.

Pour Fiducial Gérance, « la prudence doit rester de mise, de même que les investisseurs doivent demeurer raisonnables dans leurs offres de prix d'acquisitions ». C'est dans cet état d'esprit que les acquisitions (25,8 M€ pour un rendement moyen de 7,28 %) de Buroboutic ont été réalisées en 2013. Les nouveaux actifs sécurisés par des baux fermes à de « grands locataires » ont eu un effet bénéfique l'année dernière quoiqu'insuffisants pour compenser le recul du taux d'occupation financier (91%) et l'insolvabilité de plusieurs locataires. Résultat, après avoir sollicité le report à nouveau « qui a joué pleinement son rôle pour maintenir la stabilité des revenus », la société de gestion a du se résoudre à ne pas verser de complément en plus de la distribution trimestrielle. Au total sur l'ensemble de 2013, Buroboutic a versé 15,12€ contre 15,45€ en 2012.

 

Dans le détail, Buroboutic avoue des difficultés avec son patrimoine historique dont les premiers immeubles acquis à la fin des années 80 sont plus compliqués à louer. C'est pourquoi, la SCPI persiste dans ses arbitrages sur des surfaces souvent vides aux charges élevées. Les fonds dégagées ont financé en bonne partie l'entrée en portefeuille de nouveaux actifs qui « apporteront en année pleine 1,9 M€ de recettes locatives ». Ce montant représente environ 9% des loyers quittancés en 2013. Ventes ou investissements, de nombreux projets sont actuellement à l'étude. Menée dans la logique de « consolider les recettes et diminuer les charges de la SCPI », cette stratégie portera ses fruits à moyen terme.

 

La 17ème 'augmentation de capital qui se clôturera le 31 mars connait un « vif succès ». Au 30 septembre, 85 % des souscriptions étaient validées et encaissées. La fin de l'année a été plus « molle » avec un peu moins de 3M€ collectés. Toutefois, la condition réglementaire exigeant que 75 % des fonds collectés soient affectés à des investissements en cours de réalisation a permis d'ouvrir le capital à 15000 parts supplémentaires. En attendant le résultat définitif de l'opération, Fiducial Gérance réaffirme son crédo : « pas question de laisser la collecte nouvelle s’emballer au détriment de la pérennité de la performance de long terme ».


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant