Burnley crée l'exploit, Rooney droite le Royaume

le
0
Burnley crée l'exploit, Rooney droite le Royaume
Burnley crée l'exploit, Rooney droite le Royaume

Burnley terrasse l'ogre citizen, Rooney tabasse Tottenham, Chelsea freine et Liverpool continue sa marche en avant, tout comme Arsenal.

L'équipe de la journée : Burnley
Faire tomber Manchester City, le champion en titre, n'est déjà pas tâche facile à l'ordinaire. Alors quand on y parvient en s'appelant Burnley, et en ayant le plus faible budget de tous les clubs engagés en Premier League, cela mérite un grand coup de chapeau. En effet, ce week-end, David a fait tomber Goliath. Si les Citizens n'ont pas forcément affiché leur meilleur visage, en étant notamment très en dessous de leurs performances offensives habituelles, la performance des Clarets n'en est pas moins surprenante, eux qui restaient sur une pénible série de cinq défaites et deux nuls sur les sept derniers matchs disputés. Surtout que le promu est invaincu face au champion en titre, puisque le match aller s'était terminé sur un nul (2-2). Samedi, c'est George Boyd qui a offert le succès aux siens d'une belle volée du gauche, devenant ainsi le premier joueur à marquer à l'aller et au retour face aux Citizens cette saison. Boyd in da hood.
Le joueur de la journée : Wayne Rooney
Moqué par la presse tabloïd anglaise, qui divulguait le matin même une vidéo privée d'un match de boxe improvisé dans sa cuisine avec Phil Bardsley, qui lui inflige un joli K.O, Wayne Rooney a répondu de la meilleure des manières, sur le terrain. Face à Tottenham (3-0), les spectateurs d'Old Trafford ont retrouvé un Rooney de gala. Disponible, altruiste, et présent sur toutes les offensives des siens, le capitaine y est allé de son petit but. Et pas de n'importe quelle manière. Interceptant une mauvaise passe de Bentaleb au milieu de terrain, Rooney résiste à quatre défenseurs avant de crucifier tranquillement Lloris, et d'offrir à son public une célébration pleine d'autodérision. Tout cela accompagné d'une débauche d'énérgie incroyable, puisque c'est lui que l'on a retrouvé en défense durant les dernières minutes du match. Aujourd'hui, Marouane Fellaini a même dévoilé que Rooney avait tenu un petit discours pour motiver les siens avant...



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant