Burkina Faso-Tirs devant la présidence pour disperser la foule

le
0

OUAGADOUGOU, 16 septembre (Reuters) - Des militaires ont tiré en l'air mercredi soir devant le palais présidentiel burkinabé où s'étaient rassemblées plusieurs centaines de personnes pour protester contre la détention des principaux dirigeants du pays à l'intérieur par la garde présidentielle, ont rapporté des témoins. Face aux tirs de sommation, à la tombée de la nuit, la foule a légèrement reculé mais ne s'est pas dispersée. Par ailleurs, la station de radio privée radio Omega a déclaré sur Twitter que ses services avaient été interrompus et que le feu avait été mis aux motos de ses journalistes sans dire par qui et que les autres stations du pays semblaient avoir cessé d'émettre. (Joe Penney et Nadoun Coulibaly; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant