Burkina Faso-L'armée demande aux putschistes de déposer les armes

le
0

OUAGADOUGOU, 21 septembre (Reuters) - L'armée du Burkina Faso a annoncé lundi que des unités loyales au gouvernement de transition convergeaient vers Ouagadougou à la suite du coup d'Etat de la semaine dernière et elle a appelé les putschistes de la garde présidentielle à déposer les armes. Dans un communiqué signé par plusieurs chefs de l'armée, les militaires disent vouloir désarmer "sans effusion de sang" les soldats du Régiment de sécurité présidentiel, l'unité d'élite du président déchu Blaise Compaoré. Ils ajoutent que l'armée se porte garante de leur sécurité. Les médiateurs régionaux ont annoncé dimanche soir qu'un projet d'accord avait été rédigé pour mettre fin à la crise politique mais que celui-ci n'avait pas encore été accepté par les différentes parties. ID:nL5N11Q0XN (Mathieu Bonkoungou; Tangi Salaün pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant