Burkina Faso-Hollande met en garde les opposants à une médiation

le
0

TANGER, Maroc, 20 septembre (Reuters) - La France soutient totalement les efforts de médiation après le coup d'Etat au Burkina Faso, a déclaré dimanche François Hollande, mettant en garde ceux qui voudraient s'y opposer. "Nous soutenons entièrement le dialogue qui a été engagé par plusieurs chefs d'Etat africains avec ceux qui ont, en toute illégalité, commis un acte de force, pour revenir au processus de transition", a dit le président français lors d'une conférence de presse à l'occasion d'une visite à Tanger, au Maroc. "En ce moment même, il se passe des discussions et la France soutient les médiations africaines qui sont engagées. Et je mets en garde ceux qui voudraient s'y opposer", a-t-il ajouté. Des partisans des putschistes ont fait irruption dimanche dans l'hôtel de Ouagadougou où les médiateurs devaient finaliser un plan de sortie de crise, ont rapporté des témoins. ID:nL5N11Q0AD (Jean-Baptiste Vey, édité par Yann le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant