Burkina Faso: Compaoré victime de son entêtement

le
0

L'entêtement de Blaise Compaoré lui aura été fatal. La rue et l'armée l'ont chassé du pouvoir. Pour certains ce n'est pas sans rappeler le 3 janvier 1966. Cet année là, suite à une grève générale, le président Maurice Yaméogo avait été contraint de quitter son poste. Un an après la mort de Ghislaine Dupont et Claude Verlon au Mali, les journalistes, les artisans des médias, les activistes, les avocats... sont plus que jamais des cibles.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant