Burkina Faso-17 morts dans l'attaque d'un restaurant de Ouagadougou

le
0
    OUAGADOUGOU, 14 août (Reuters) - Dix-sept personnes ont été 
tuées et huit autres blessées dans l'attaque d'un restaurant de 
Ouagadougou par des hommes armés, a annoncé lundi matin le 
ministre de la Communication du Burkina Faso, Rémi Dandjinou, 
lors d'une conférence de presse. 
    Des hommes armés ont pris d'assaut dimanche soir un 
restaurant de la capitale du Burkina Faso. La police et la 
gendarmerie ont été déployées autour du restaurant, où des coups 
de feu retentissaient. Des clients sont parvenus à fuir. 
    Le restaurant Aziz Istanbul, situé à proximité de l'aéroport 
international de la capitale, est prisé des expatriés. 
    Comme d'autres pays d'Afrique de l'Ouest, le Burkina Faso a 
été la cible de violences sporadiques de groupes djihadistes 
opérant dans la région du Sahel. 
    La plupart des attaques ont eu lieu dans le nord du pays, à 
la frontière avec le Mali. 
    En janvier 2016, trente personnes ont été tuées dans 
l'attaque d'un restaurant et d'un hôtel de la capitale 
burkinabé, revendiquée par Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). 
    Au Mali, une alliance de groupes djihadistes maliens 
rattachée à Al Qaïda a revendiqué en juin dernier une attaque 
sur un hôtel en dehors de Bamako, qui a fait au moins cinq morts 
dont deux binationaux français. 
     
 
 (Thiam Ndiaga, Julie Carriat pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant