Burkina-Environ 40 arrestations après l'attaque d'une armurerie

le
0
    OUAGADOUGOU, 26 janvier (Reuters) - Une quarantaine de 
suspects ont été arrêtés depuis l'attaque d'une armurerie 
vendredi dernier près de Ouagadougou, la capitale du Burkina 
Faso, a déclaré mardi un porte-parole de l'armée, le colonel 
William Yaméogo. 
    Le dépôt d'armes a été attaqué tôt vendredi matin par un 
groupe d'hommes identifiés comme étant d'anciens membres de la 
garde présidentielle impliquée en septembre dernier dans la 
tentative de coup d'Etat du général Gilbert Diendéré et qui a 
été dissoute. 
    Des lance-roquettes et des fusils d'assaut ont été volés 
lors de cette attaque. 
    Seize des suspects ont été arrêtés le week-end dernier. 
L'armée a publié mardi les noms et les photographies de neuf 
anciens officiers qui sont toujours en fuite. 
 
 (Nadoun Coulibaly, Guy Kerivel pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant