Burkina-Deux anciens ministres exclus de la présidentielle

le
0

OUAGADOUGOU, 11 septembre (Reuters) - Le Conseil constitutionnel du Burkina Faso a décidé jeudi que Djibril Bassole, un ancien ministre des Affaires étrangères du pays, et Yacouba Ouedraogo, ancien ministre des Sports ne pourraient pas participer à l'élection présidentielle prévue le mois prochain en raison de leur soutien à l'ancien président Blaise Compaoré. Ce dernier avait été chassé du pouvoir en octobre dernier par la pression de la rue après avoir tenté de modifier la constitution afin de pouvoir prolonger son mandat après 27 années passées à la tête du pays. Le gouvernement de transition avait modifié en avril le code électoral afin d'exclure toute personne ayant soutenu la tentative de Blaise Compaoré de se maintenir au pouvoir. Les électeurs burkinabés sont appelés à élire leurs députés le 11 octobre ainsi qu'à choisir un successeur à Blaise Compaoré lors d'une élection présidentielle qui aura lieu le même jour. La décision du Conseil constitionnel ramène à 14 le nombre de candidats à l'élection présidentielle. Djibril Bassole était considéré comme l'un des favoris du scrutin. Parmi ceux encore en lice, Roch Marc Kaboré, un ancien Premier ministre qui était entré l'an dernier en opposition à Blaise Compaoré, est vu un des favoris ainsi que Zephirin Diabré, ancien ministre des Finances. (Mathieu Bonkoungou, Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant