Bureaux, commerce, santé, résidences étudiantes, les sociétés de gestion investissent partout

le
0

La morosité du climat économique français n’entame pas l’enthousiasme des sociétés de gestion de SCPI ou d’OPCI. Leurs derniers investissements traduisent autant leur éclectisme que leur optimisme.

Immorente (Sofidy) vient d’acquérir des boutiques avenue Matignon, dans le 8ème (7,1m€) pour une surface totale de 730m2. Elles sont louées à des galeristes.

BNP Paribas Reim France a choisi pour sa SCPI Pierre Sélection 2 magasins loués par C&A. Les biens sont situés à Lille, au sein du centre commercial Les Tanneurs, en plein cœur de ville et à Marseille dans le centre commercial régional Grand Littoral, quatrième plus grand centre de France. Les 2 actifs développent une surface totale de 4 500 m2 environ.

En parallèle, son OPCI HPF1 poursuit sa diversification dans le secteur de la santé avec l'acquisition de 7 nouveaux actifs. Il s’agit d’abord d’un portefeuille de 2 établissements exploités par Générale de Santé à Capbreton (40). Le CERS (Centre Européen de Rééducation réservé aux Sportifs), représente 8 943 m² et le Baya Hôtel & Spa, 4 922 m². Peu de temps avant, l’OPCI acquérait 5 EHPAD (22 000 m²). Les immeubles sont répartis sur l’ensemble du territoire : "Les Blés d’Or", à Castelnau de Levis (3797 m²); "Le Bois Clément" à la Ferté-Gaucher (3820 m²); "Chamtou", à Chambray lès tours (4055 m²) ; "La Goélette", à Equeurdreville (4709 m²) et "Lo Solelh", à Béziers (5345 m²). Les 5 établissements sont exploités par le groupe Korian.

Côté Swiss Life REIM (France) un OPCI a acquis l’immeuble de bureaux proche de la Place de la Nation «Cour Saint Eloi» à Paris (12ème ). L’immeuble développe une surface de près de 1 859 m² et dispose également d’une vingtaine d’emplacements de parking. L’immeuble qui est entièrement loué au Tribunal du Contentieux et de l’Incapacité (TCI) traduit une stratégie portant “une attention particulière aux critères sociaux des actifs”.

Par ailleurs, SwissLife REIM (France) finalise les dernières acquisitions de son premier OPCI (lancé en 2011) spécialisé dans les résidences étudiantes. Précisément, ce sont 2 résidences en exploitation à Nantes et à Bordeaux. La première est composée de 107 studios et est occupée à 95%. Un bail commercial de 9 ans ferme a parallèlement été signé avec le groupe SERGIC. La seconde, compte 144 studios et est occupée à 100%. Un bail commercial de 9 ans ferme a parallèlement été signé avec la société qui exploite les résidences TENEO. Avec 8 résidences étudiantes à son actif, l’OPCI clôture ses investissements qui s’élèvent au total à 73 m€.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant