Bureau Veritas vulnérable aux inquiétudes du moment

le
0
Le siège de Bureau Veritas. (© L. Grassin)
Le siège de Bureau Veritas. (© L. Grassin)

Le groupe de certification Bureau Veritas a fait bonne figure au premier semestre. Grâce à la diversité de son portefeuille et au rebond de l’Europe, la croissance interne de ses ventes est ressortie à 3,6% sur la période (le consensus attendait 2,5%). La marge opérationnelle ajustée a gagné 20 points de base, à 16%, bénéficiant d’un effet de change favorable.

Bloc "A lire aussi"

Ces bons chiffres ne suffiront pas à enrayer la tendance baissière du titre, qui vient de perdre 9% en un mois. Bureau Veritas est vulnérable aux inquiétudes du moment. La part de la Chine dans son chiffre d’affaires s’accroît du fait des acquisitions: elle était de 14,7% au 30 juin dernier (12,4% un an auparavant).

Par ailleurs, le bas niveau des prix du pétrole conduit à un report des investissements et une pression accrue sur les prix dans les activités industrielles du groupe. Au regard d’un profil de croissance interne plus erratique que dans le passé, la valorisation est trop élevée, à 19,5 fois le résultat net attendu pour l’exercice en cours. 

Nous sommes à vendre sur Bureau Veritas.

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant