Bureau Veritas : une valorisation prohibitive

le
0
Le siège de Bureau Veritas. (© L. Grassin)
Le siège de Bureau Veritas. (© L. Grassin)

Les comptes 2015 de Bureau Veritas ont permis au titre de rebondir de près de 4% en une semaine. Le ralentissement attendu de la croissance interne des ventes (+1,9% sur l’exercice, contre +2,5% en 2014) a été compensé par une politique d’acquisitions dynamique et des effets de change positifs.

En outre, la marge opérationnelle ajustée s’est adjugé 10 points de base, à 16,7%, et le flux de trésorerie disponible a progressé de près de 15%. Le dividende versé cette année augmentera de 6,3%, à 0,51 euro par action.

La croissance interne devrait rester sous pression

Le groupe de certification démontre sa capacité à défendre sa rentabilité, mais les prix bas du pétrole et de l’ensemble des matières premières (cuivre, minerai de fer…) continueront de peser en 2016 sur la moitié du chiffre d’affaires.

La croissance interne devrait rester sous pression, tandis que les effets de change seront a priori moins favorables. À 18 fois le résultat net attendu pour l’exercice en cours, la valorisation apparaît prohibitive compte tenu des perspectives.

Nous restons à l’écart de Bureau Veritas.

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant