Bureau Veritas perd 7,5% en une semaine

le
0

(lerevenu.com) - Les dirigeants tablent dorénavant sur une croissance interne moyenne inférieure à 6% par an sur la période 2012-2015. Ils visaient auparavant une fourchette entre 6 et 8%. En cause: la faiblesse des marchés miniers et de la conjoncture européenne. Quant à la marge opérationnelle ajustée, elle devrait s'établir l'an prochain autour de 17% (entre 17,2 et 17,7% précédemment visés). Le groupe explique qu'il aurait pu atteindre son objectif de rentabilité, mais il fait le choix d'investir une partie de ses gains de profitabilité dans de nouvelles initiatives commerciales.

Il n'y a rien de catastrophique dans les comptes du premier semestre. Sans surprise, les variations monétaires ont fortement pesé (baisse de la plupart des devises face à l'euro). Mais à taux de change constants, le chiffre d'affaires de la filiale de Wendel a tout de même progressé de 7%, et son résultat opérationnel s'est ajusté de 8%.

Bureau Veritas maintient une solide dynamique de croissance externe, avec 7 acquisitions réalisées depuis le début de l'année, représentant près de 290 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel, soit plus de 7% du chiffre d'affaires 2013. Le « pipeline » reste très fourni et d'autres opérations sont à prévoir.

Le marché est surtout sensible au ralentissement de la croissance interne: seulement +0,9% au deuxième trimestre et +1,8% sur l'ensemble du semestre. Bureau Veritas anticipe une amélioration

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant