Bureau : et si la productivité dépendait de son voisin ?

le
1
Devrait-on installer les employés par affinités davantage que par secteur professionnel ou service ? Aux États-Unis certaines entreprises «placent» les salariés afin d'optimiser la productivité et l'ambiance entre collègues.

La répartition bien stricte par «secteurs» ou par «services» serait-elle vieux jeu? Serait-il tout aussi obsolète d'avoir un bureau et une place géographique stable dans son entreprise? C'est l'avis de certaines entreprises américaines, qui ont décidé d'organiser une déclinaison corporate des «chaises musicales» dans leurs bureaux. Les voisins de bureaux sont effectivement les collègues avec qui vous aurez le plus d'échanges pendant une journée de travail: 40 à 60% de vos échanges quotidiens, selon Ben Waber, patron de solutions sociométriques, une société basée à Boston qui utilise des capteurs afin d'analyser les modes de communication au travail. En revanche, échanger avec les personnes d'un autre open-space ou d'un autre étage est plus...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2280901 le vendredi 1 nov 2013 à 15:20

    c'est une doctrine socialiste ?