Burberry livre des résultats en hausse et augmente son dividende

le
0
HAUSSE DE 8% DU BÉNÉFICE ANNUEL DE BURBERRY
HAUSSE DE 8% DU BÉNÉFICE ANNUEL DE BURBERRY

LONDRES (Reuters) - Burberry a fait état mercredi d'une hausse de 8% de son bénéfice annuel, évolution conforme aux attentes des analystes financiers, et le groupe britannique a également relevé de 10% le montant de son dividende, des annonces bien accueillies par les investisseurs.

Le titre Burberry avançait en effet vers 08h30 GMT de 1,52% à 15,38 livres à la Bourse de Londres alors que l'indice regroupant les valeurs européennes du luxe et celles des biens de consommation courante était inchangé (+0,03%).

L'action avait pourtant ouvert en baisse après que Burberry a dit dans la foulée de l'annonce de ses résultats que les taux de change, s'ils se maintenaient à leurs niveaux actuels, risquaient d'avoir un impact non négligeable sur les comptes de l'exercice 2014-2015.

La livre britannique est en forte hausse par rapport aux principales devises internationales en raison du sentiment que la Banque d'Angleterre sera la première des grandes banques centrales à relever ses taux d'intérêt au vu de la bonne santé de l'économie britannique.

Pour l'exercice 2013-2014, qui s'est terminé le 31 mars, le groupe fondé il y a 158 ans a dégagé un résultat imposable ajusté de 461 millions de livres (567 millions d'euros).

Afin d'illustrer l'ampleur de l'impact des changes, Burberry a noté qu'il faudrait retirer 40 millions de livres à ce bénéfice si les comptes 2013-2014 étaient recalculés sur la base des taux de change actuels.

Le chiffre d'affaires du groupe au tartan a augmenté de 17%, à 2,33 milliards de livres, sur les 12 mois au 31 mars.

Fort d'une trésorerie de 403 millions de livres, Burberry a porté son dividende annuel à 32 pence par action.

Pour l'exercice qui vient de commencer, le groupe voit le chiffre d'affaires de la branche détail augmenter de 1% à 5% à la faveur de l'ouverture de nouveaux espaces de vente.

Les revenus tirés des activités de gros - hors le segment beauté - devraient, à taux de change constants, rester inchangés sur le premier semestre 2014-2015.

Les résultats 2013-2014 sont les premiers publiés depuis que Christopher Bailey a succédé, le 1er mai, à Angela Ahrendts à la tête de l'entreprise.

Burberry avait annoncé en octobre que le directeur de la création succèderait à Angela Ahrendts, qui a rejoint Apple après avoir dirigé le groupe britannique pendant huit ans.

Christopher Bailey a conservé ses attributions créatives en plus de ses nouvelles fonctions.

Certains investisseurs s'étaient inquiétés de cette double casquette de Christopher Bailey. Cela explique peut-être que la valeur (+1,5%) a moins progressé depuis le début de l'année que l'indice sectoriel (+4,6%).

A 1.515 pence, son cours de clôture de mardi, Burberry affiche une valeur boursière de 6,7 milliards de livres.

(James Davey, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant