Burberry encore impacté par Hong Kong, le titre baisse

le
0

(Actualisé avec précisions sur les ventes, commentaire d'analyste, cours de Bourse) LONDRES, 15 juillet (Reuters) - Le groupe de luxe britannique Burberry BRBY.L a vu sa croissance organique ralentir à 8% sur son premier trimestre clos fin juin, en partie à cause d'une nouvelle décélération à Hong Kong où il réalise des marges importantes. La marque au tartan, célèbre pour ses trench-coats et écharpes en cachemire, a fait état mercredi d'un chiffre d'affaires de 407 millions de livres (579 millions de dollars) pour ses ventes au détail sur ces trois mois, inférieur aux 414 millions que les analystes prévoyaient en moyenne. Au deuxième semestre de l'exercice 2014/2015 clos fin mars, la croissance des ventes avait été de 13%. ID:nL5N0XC1NX Les ventes à magasins comparables ont progressé de 6%, en ligne avec le consensus mais en marquant là aussi une décélération par rapport au deuxième semestre 2014/2015 quand elles avaient augmenté de 9%. Ces chiffres ont déçu les investisseurs et le titre perd 2,1% à 1.586,78 pence à la Bourse de Londres vers 10h00 GMT, après un point bas à 1.580. "On apprécie Burberry pour son rendement et ses performances par rapport à son secteur mais le court terme s'annonce difficile en raison de la volatilité des taux de change et de la faiblesse de la consommation à Hong Kong et en Chine, deux marchés très importants pour le luxe", commente Sohil Chotai chez Edison Investment Research. Burberry a précisé avoir subi une baisse à un chiffre de ses ventes comparables dans la région Asie-Pacifique, en raison d'un "environnement toujours difficile" à Hong Kong, où le recul a atteint deux chiffres. Le groupe britannique réalise 10% environ de son chiffre d'affaires à Hong Kong où ont éclaté l'an dernier des manifestations pro-démocratie. En Chine, ses ventes comparables ont affiché une progression à un chiffre et la hausse a été plus spectaculaire au Japon, mais en partant d'un comparatif faible. Dans la région Europe, Moyen-Orient, Inde et Asie (EMEIA), Burberry a enregistré une croissance à deux chiffres, avec notamment des ventes comparables robustes en France, en Italie et en Espagne. Aux Etats-Unis, les ventes à magasins comparables ont affiché une hausse vers le haut d'une fourchette à un chiffre. Burberry, qui avait abaissé ses prévisions de résultats en mai, les a cette fois maintenues en réduisant en outre l'impact attendu de l'effet de change. (James Davey, Véronique Tison pour le service français)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant