Burberry: Credit Suisse confirme son conseil vendeur.

le
0

(CercleFinance.com) - Credit Suisse revient sur le dossier Burberry après que le groupe britannique a annoncé, hier, que sa direction allait en 2017 passer des mains de Christopher Bailey (qui demeure directeur de la création et président du groupe) à celles de Marco Gobbetti, qui vient du groupe LVMH. S'il s'agit certes d'une bonne nouvelle pour le groupe à terme, le tableau est moins engageant à brève échéance. Le conseil vendeur de “sous-performance” n'en est pas moins maintenu, de même que l'objectif de cours de 1.000 pence.

A la Bourse de Londres, l'action Burberry, déjà en hausse de 4,2% hier, gagne encore 1,6% à 1.231 pence ce matin.

Certes, le passage - à terme - de relais de M. Bailey à M. Gobbetti, qui vient de Céline, une des marques de LVMH, est un événement jugé favorable à Burberry, concèdent le analystes. 'Que M. Bailey se concentre sur la direction créative devrait soutenir la marque', estime une note, d'autant que 'selon nous, Burberry a manqué de véritable innovation produits durant ces deux dernières années'.

Certes, M. Gobbetti est encore 'relativement peu connu' de la communauté financière. 'Toutefois, il peut se prévaloir d'un solide historique dans le secteur du luxe', estiment les analystes, qui mettent à son crédit la refonte de la marque Céline, de concert avec la directrice de la création, Phoebe Philo.

Mais Credit Suisse note aussi le prochain départ de Carol Fairweather de la direction financière, et son remplacement par Julie Brown (qui sera également directrice générale déléguée, ou COO) à partir de 2017 : il s'agit d'une 'surprise' moins positive, selon les analystes, puisque Burberry a annoncé, voilà deux mois, un ambitieux programme d'économies sur trois ans. Même si Mme Brown, qui vient de l'équipementier médical Smith & Nephew, 'jouit d'une bonne réputation', rapporte Credit Suisse.

Bref, à long terme, ces nominations sont considérées comme positives pour Burberry. Mais à court terme, 'ces changements ne sont peut-être pas de bon augure pour la marche des affaires ni pou la mise en oeuvre du plan stratégique', redoute Credit Suisse. En effet, M. Gobbetti n'occupera pas ses nouvelles fonctions avant l'année prochaine, et Mme Brown non plus. En attendant, le conseil vendeur est donc confirmé.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant