Bundesliga: le Borussia Dortmund conserve son titre de champion

le
0
Bundesliga: le Borussia Dortmund conserve son titre de champion
Bundesliga: le Borussia Dortmund conserve son titre de champion

BERLIN (Reuters) - A deux journées de la fin de la saison en Bundesliga, la jeune garde du Borussia Dortmund s'est assurée samedi de conserver son titre de champion d'Allemagne à la faveur de sa victoire face au Borussia Mönchengladbach (2-0).

Fort de ses huit points d'avance, le club ne peut plus être rejoint par le Bayern Munich, qui s'était pourtant imposé plus tôt dans la journée sur le terrain du Werder Brême grâce à un but de Franck Ribéry (2-1).

Dortmund doit cette victoire, probablement la plus précieuse de la saison, à ses deux buteurs du jour, Ivan Perisic (23e) et la perle Shinji Kagawa (59e), dénichée il y a deux ans en deuxième division japonaise.

Les jeunes pousses -six joueurs dans l'équipe alignée ne dépassaient pas les 23 ans- ont fêté ce huitième sacre dans l'histoire du club, le cinquième en vingt ans, en se déversant des flots de bière les uns sur les autres.

"Je n'ai pas de mots pour décrire ce que cette équipe a accompli", s'est félicité l'entraîneur Jürgen Klopp, auréolé d'un deuxième titre d'affilée mais trempé par la bière, juste après la victoire.

"Si une équipe mérite d'être championne, c'est bien nous", a-t-il ajouté.

Ce deuxième sacre d'affilée a des allures de miracle quand on songe que le club est passé tout près du dépôt de bilan il y a sept ans à peine, après être brièvement monté sur le toit de l'Europe en remportant la Ligue des champions en 1997.

Depuis le club a assuré son redressement spectaculaire en recrutant de jeunes joueurs à moindre coût.

"C'est incroyable si on se souvient d'où nous venons", s'est félicité le président Hans-Joachim Watzke.

Bien plus clinquant, le Bayern Munich, qui n'a plus connu le faste d'un titre de champion depuis deux ans, devra se contenter de la deuxième place, qui offre toutefois un billet pour la Ligue des champions en lot de consolation.

SUSPENSE TOUT RELATIF

En inscrivant le but de la victoire des Bavarois dans le temps additionnel face au Werder Brême (2-1) plus tôt dans la journée, Franck Ribéry avait entretenu un suspense tout relatif, après deux buts du Brésilien Naldo, dont l'un contre son camp.

Encore en course en Ligue des champions, le Bayern paraissait de toute façon résigné à laisser filer le titre national.

Franck Ribéry, Mario Gomez et Arjen Robben, les trois principaux arguments offensifs de Munich, avaient en effet commencé la rencontre sur le banc, à quatre jours du match retour de sa demi-finale européenne face au Real Madrid.

Alors qu'il ne leur reste que deux matches à jouer, face à Stuttgart et Cologne, les Bavarois affichent un bilan de 67 points, contre 75 en faveur de Dortmund.

Désormais, le seul suspense au sommet de la Bundesliga concerne la bataille pour la troisième place, qui promet d'être âprement disputée entre Schalke 04 et le Borussia Mönchengladbach.

Bien décidé à goûter à nouveau à la plus prestigieuse compétition européenne, le club de Gelsenkirchen aura l'occasion dimanche de consolider sa place sur le podium en cas de bon résultat sur la pelouse d'Augsbourg.

Pour l'heure, un seul point sépare les deux équipes.

Brian Homewood, Simon Carraud pour le service français, édité par Marine Pennetier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant