Bundesliga: le Bayern, Dortmund et Leverkusen font le vide

le
0
LE BAYERN MUNICH S'IMPOSE FACE AU HERTHA BERLIN
LE BAYERN MUNICH S'IMPOSE FACE AU HERTHA BERLIN

BERLIN (Reuters) - Le Bayern Munich, le Borussia Dortmund et le Bayer Leverkusen, le trio de tête de la Bundesliga, ont fait samedi un peu plus le vide autour d'eux.

Le champion sortant s'est difficilement défait du Hertha Berlin (3-2), Dortmund a remporté le derby de la Ruhr contre Schalke 04 (3-1) et le Bayer a disposé d'Augsbourg (2-1).

Ces résultats laissent le Bayern en tête après dix journées avec 26 points et ses poursuivants immédiats à une unité. Mais surtout le quatrième, le Hertha Berlin, pointe désormais à onze longueurs des Bavarois.

Les champions d'Europe ont pourtant été malmenés à domicile et menés au score très tôt après un but d'Adrian Ramos (4e).

Mais trois buts inscrits en moins d'une demi-heure - un doublé de Mario Mandzukic (29e et 51) et une réalisation de Mario Götze (54e) - ont permis au Bayern de forcer la décision, et ce malgré la réduction de la marque par Änis Ben-Hatira (58e).

A domicile, le Bayer Leverkusen a lui aussi été chahuté en début de rencontre, avec l'ouverture du score d'Andre Hahn (24e), mais des buts signés Simon Rolfes (34e) et Emre Can (83e) ont vite chassé ces nuages.

Le Borussia a vécu un après-midi beaucoup plus tranquille.

Idéalement lancés dans la partie par un but de l'ancien Stéphanois Pierre-Emerick Aubameyang (14e), les hommes de Jürgen Klopp ont failli se faire rejoindre dans la foulée, à la demi-heure de jeu, mais Kevin-Prince Boateng a manqué un penalty.

Assommé par ce raté, Schalke a par la suite craqué en encaissant un deuxième but, une frappe sublime à l'entrée de la surface signée Nuri Sahin (51e) mais a retrouvé quelques couleurs à peine trois minutes plus tard, en revenant à la marque grâce à Max Meyer (54e).

En fin de rencontre, Jakub Blaszczykowski (74e) a définitivement scellé le sort de la rencontre en douchant le public de Gelsenkirchen, sur un contre initié par Henrikh Mkhitaryan.

Karolos Grohmann, Olivier Guillemain pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant