Bundesliga : Le Bayern champion sans champagne

le
0

Le Bayern Munich remporte ce samedi la Bundesliga pour la 26eme fois de son histoire. En dominant Ingolstadt (1-2), les Bavarois sont assurés de terminer devant Dortmund avant la dernière journée. Mais ce titre sera célébré dans la plus grande sobriété quelques jours après l’élimination en demi-finale de la Ligue des Champions.

Finalement, c’est simplement officiel. Car depuis des mois, pour ne pas dire depuis le coup d’envoi de la saison, il ne faisait pas l’ombre d’un doute que le Bayern Munich allait être sacré champion d’Allemagne. Depuis ce samedi et une victoire à Ingolstadt (1-2, doublé de Robert Lewandowski), le club bavarois ne peut plus être rattrapé par le Borussia Dortmund, battu à Francfort dans le même temps (1-0). Ce titre, c’est le 26eme d’un Bayern gargantuesque depuis plusieurs saisons, le quatrième de rang et le troisième de Pep Guardiola. Mais quatre jours après la désillusion d’une nouvelle élimination en demi-finale de la Ligue des Champions, l’humeur n’était pas vraiment à la fête en Bavière. Vendredi, l’entraîneur du Bayern se serait même écharpé avec son staff médical.

Guardiola est allé encore plus loin

Décrié en Allemagne pour ses choix tactiques depuis son arrivée, l’entraîneur espagnol laissera tout de même une trace indélébile de son passage outre-Rhin. Révolutionnant le jeu direct du Bayern Munich d’année en année, l’élève de Johan Cruyff est allé encore plus loin cette saison en multipliant les coups osés, comme bricoler des charnières avec des latéraux ou des milieux de métier, ou faire descendre Thomas Müller dans l’entrejeu en fin de saison. Et même si sur la scène européenne, les coéquipiers de Manuel Neuer ne sont pas aussi impressionnants qu’ils ont pu l’être dans un passé récent, sur le territoire national, leur domination reste sans partage. Cette saison, avec la victoire de ce samedi, les Bavarois restent en mesure d’atteindre la barre des 88 points en fin de saison, soit seulement à trois unités du record qu’ils avaient établi il y a trois ans.

Un doublé pour finir sur une bonne note ?

Pas aussi flamboyant que la saison dernière sur le plan offensif, le club munichois n’a offert que peu de cartons au public de l’Allianz-Arena. Ce qui n’a pas empêché Lewandowski (29 buts) et Müller (20 buts) de briller sur le front de l’attaque. A propos du Polonais, tout le monde a encore en mémoire ce quintuplé en neuf minutes en septembre dernier face à Wolfsburg. Mais même avec des défenses expérimentales, le Bayern s’est montré redoutablement solide, n’encaissant jusqu’à ce jour que seize buts en Bundesliga (le record de 18 buts encaissés sur une saison a de grandes chances de tomber). C’est cette solidité défensive qu’il faudra faire fructifier en Ligue des Champions à l’avenir. Maintenant, les coéquipiers de Franck Ribéry tenteront de réussir le doublé face à Dortmund en finale de la Coupe d’Allemagne le 21 mai. Pep Guardiola aimerait quitter l’Allemagne sur une bonne note malgré tout.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant