Bundesliga (J20) : Cette fois, le Bayern a vraiment fait le trou

le
0
Bundesliga (J20) : Cette fois, le Bayern a vraiment fait le trou
Bundesliga (J20) : Cette fois, le Bayern a vraiment fait le trou

En s’imposant sur le fil à Ingolstadt samedi (0-2), le Bayern Munich a creusé l’écart en tête de la Bundesliga, avec désormais sept points d’avance sur le RB Leipzig, sèchement battu à domicile par Hambourg (0-3). Un revers dont n’a pas profité Dortmund, tombé à Darmstadt (2-1).

Voilà deux minutes qui marqueront certainement un tournant dans la saison 2016-17 de Bundesliga. Longtemps tenu en échec par Ingolstadt, promu et avant-dernier du classement, le Bayern Munich s’en est sorti miraculeusement avec deux buts aux 90eme et 91eme minutes (0-2). Arturo Vidal et Arjen Robben, qui a déjà dépassé son total de la saison dernière avec huit buts toutes compétitions confondues, ont ainsi évité aux Bavarois un deuxième nul consécutif en championnat. Ils leur ont surtout permis de réaliser une formidable opération comptable, puisque le RB Leipzig a concédé une deuxième défaite de rang en s’inclinant lourdement à domicile contre Hambourg (0-3).

Le Bayern : 66% de possession et 17 tirs

Le Bayern compte ainsi sept points d’avance sur son dauphin et a même vu ses trois poursuivants les plus proches perdre en même temps, l’Eintrachat Francfort chutant à Leverkusen (3-0) et le Borussia Dortmund à Darmsadt, lanterne rouge de Bundesliga (2-1). Le coup ne pouvait pas être plus beau pour les hommes de Carlo Ancelotti, qui ont longuement buté sur la défense héroïque d’Ingolstadt, malgré 66% de possession et 17 tentatives (pour cinq cadrées). Mais l’opportunisme de Vidal sur un centre de Thomas Müller et le break de Robben dans la foulée ont suffi à leur bonheur, quatre jours avant le huitième de finale aller de Ligue des Champions contre Arsenal.

Première difficile pour Upamecano

Ça tombe d’autant mieux que ses concurrents directs ont passé un sale samedi. Leipzig a sombré à domicile contre le HSV qui était virtuellement barragiste avant cette 20eme journée complètement folle. Un jour dont se souviendra Dayot Upamecano, défenseur central français de 18 ans qui honorait sa première titularisation et a été remplacé au bout d’une demi-heure en raison de sa passivité sur les deux premiers buts, concédés sur corner. Dortmund a rechuté à Darmsadt, pourtant dernier avec seulement deux victoires au compteur avant ce week-end. Raphaël Guerreiro avait répondu juste avant la pause (44eme) à l’ouverture du score de Terrance Boyd (21eme). Mais Antonio-Mirko Colak fut finalement le héros de la soirée (67eme). Et pendant ce temps-là, l’Eintracht a reçu une claque à Leverkusen, la faute à un doublé de Javier Hernandez et un de Kevin Volland. Pour le plus grand bonheur du Bayern.

A voir aussi :

>>> Le classement de la Bundesliga

>>> Calendrier et résultats

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant