Bumi Resources revient aux Indonésiens

le
0

Commodesk - L'assemblée générale extraordinaire de Bumi Plc à Londres a pris le parti des actionnaires indonésiens de la famille Bakrie, rejetant la tentative de prise de pouvoir de Nathaniel Rothschild sur le charbonnier.

La majorité des actionnaires ont avalisé la séparation entre Bumi Resources, compagnie charbonnière, et la holding, suivant le protocole d'accord annoncé le 15 février. Le groupe Bakrie a payé son indépendance 278 millions de dollars, récupérant 18,9% de parts de la holding dans l'entreprise charbonnière.

Un échange d'actions sera réalisé par ailleurs entre les 23,8% du groupe Bakrie dans la holding Bumi Plc, et les 10,3% de la holding dans Bumi Resources. A l'issue de l'opération, la famille Bakrie possèdera 29,2% de Bumi Resources, une minorité de contrôle de l'entreprise.

Le changement d'équilibre est intervenu avec la vente par un allié des Bakrie de 24,2 millions d'actions, le 18 février, ce qui a modifié le poids respectifs des administrateurs, et mis l'équipe Rothschild en difficulté. Le vote associé à ces titres avait été gelé par un tribunal arbitral, mais leur cession a modifié la donne, augmentant le pourcentage de voix nécessaires pour que Nathaniel Rothschild l'emporte.

85% des actions de Berau Coal, important gisement de charbon en Indonésie, restent propriété de Bumi Plc.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant