Bull renoue avec la croissance et les profits

le
0
Le groupe français d'informatique dégage ses meilleurs résultats depuis plus de douze ans.

«Nous avons un an d'avance sur notre calendrier. Le résultat opérationnel devait être compris entre 50 et 60 millions d'euros en 2013. L'an dernier, nous avons déjà dégagé près de 51 millions», se félicite John Selman, directeur financier de Bull. L'ancienne gloire française de l'informatique remonte la pente. En 2012, son chiffre d'affaires a reculé légèrement, à 1285 millions d'euros (-1,2%), pour un résultat opérationnel de 50,7 millions d'euros, en hausse de 16,2%, et un bénéfice net de 26,6 millions d'euros, après une perte de 16,5 millions d'euros en 2011.

«Pour la troisième année consécutive, nous avons renoué avec la croissance des bénéfices. Cela n'était pas arrivé depuis au moins l'an 2000», complète Philippe Vannier, le PDG de Bull devenu le premier actionnaire de l'entreprise, avec des collègues, depuis qu'il a échangé, le 1er janvier 2010, une société...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant